tous les viagra generique secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement acheter cialis pas cher
Accueil / GLOSSAIRE

GLOSSAIRE


Avers : Face d’une monnaie portant le motif de gravure principal (généralement un portrait). Le revers est l’autre face.

Carat : Le carat (symbole ct) est une mesure de pureté de métaux précieux tel que l’or. Dans ce contexte, un carat représente 1/24e de la masse totale d’un alliage.

Par exemple, de l’or à 21 carats signifie que dans 24 grammes de l’alliage, on a 21 grammes d’or pur. De l’or 24 carats est de l’or pur. L’or est souvent allié à d’autres métaux qui lui confèrent la dureté, la résistance et la couleur requises.

Différent monétaire : Symbole gravé sur une monnaie identifiant l’atelier monétaire dans lequel elle a été fabriquée et/ou le graveur et/ou le directeur d’atelier. Ainsi, le différent du directeur de la Monnaie Française est, depuis 1879, la corne d’abondance. Ce symbole, d’autant plus difficile à réaliser qu’il était aussi minuscule et détaillé que possible, est le principal élément de contrôle pour détecter les fausses pièces.

Etats de conservation des monnaies : L’état de conservation est un critère de classement des pièces de monnaies en plus de leur type et millésime. Cet état est l’un de principaux point pour quantifier la valeur marchande d’une pièce.

Il existe une nomenclature pour désigner cet état :

· B (Beau) : La pièce est d’un aspect médiocre, on arrive tout juste à distinguer le type. Il s’agit d’une pièce qui a beaucoup circulé. Dans le cas des pièces d’or, ces pièces s’achètent au poids.

· TB (Très Beau) : Pièce ayant beaucoup circulé, usée, mais dont l’aspect est encore convenable aux yeux d’un numismate. Les reliefs principaux sont lisibles et distincts.

· TTB ( Très Très Beau) : Etat de conservation moyen. Les traces d’usure sont visibles mais l’aspect de la pièce est agréable.

· SUP (Superbe) : Infimes traces d’usure liées à la circulation. Le velours de frappe a cependant disparu et il y a de petits chocs liés au transport.

· SPL (Splendide) : Il n’y a pas de trace d’usure car elle n’a pas circulé. Le velours de frappe est absent des parties en relief.

· FDC (Fleur de Coin) : La monnaie FDC est dans son état de frappe avec l’intégralité de son velours. Aucun défaut n’est toléré. Etat rare car même les pièces qui n’ont pas circulé mais qui auront été transportées dans des sacs ne pourront prétendre à ce niveau de qualité du fait des chocs liés au transport. Ces pièces sont réservées aux numismates. En raison de leur prime elles ne sont pas à considérées comme un investissement dans une logique de placement dans l’or physique.

Millésime : Date d’émission d’une monnaie.

Once ou once troy (symbole oz t) valant 31,103 g. : L’once troy est utilisée pour la cotation de métaux précieux, comme l’or et l’argent.

Prime : Il s’agit de la différence entre le prix du métal précieux constituant la pièce et le prix négocié de celle-ci.

La prime d’une pièce est liée à plusieurs facteurs :

· la fabrication : Plus les pièces sont petites et difficiles à produire et plus leur prime risque d’être élevée (sur ce principe, les Napoléons 10F ont une prime plus élevée que les 20F plus grosses). Parfois des qualités spéciales (Belle épreuve par exemple) ont été produites, justifiant alors une prime plus élevée.

· la spéculation : la prime augmente suivant les principes de l’offre et de la demande. Dans une période où les pièces se vendent plus qu’elles ne s’achètent la prime sera nulle ou légèrement négative (dans ce cas les pièces sont fondues si leur qualité est médiocre). Au moment d’une forte demande ou emballement spéculatif, la prime liée à la spéculation grimpe en flèche. La prime est donc un indicateur très efficace sur l’état de l’offre et de la demande, du potentiel de cette dernière et aussi des actions à mener. Une prime négative, nulle ou faiblement positive doit motiver l’achat alors qu’une prime entre 70 et 80% doit pousser immédiatement à la vente (en France la TVA s’applique sur les ventes d’or pour les pièces dont la prime et supérieure ou égale à 80%)

· la conservation : une pièce de qualité, n’ayant pas de trace de manipulation gardera toute sa prime. De mauvaises conditions de conservation (contact avec les doigts, rayures, usure par le frottement…) entraineront une décote de 4 à 10% pouvant donner une prime négative. Dans ce cas les pièces sont fondues et revendues au prix du métal précieux.

· la collection : certaines pièces sont plus rares du fait de leur frappe en plus petit nombre ou bien de caractéristiques particulières liées à des critères de rareté numismatique. Ainsi un 100 Francs Bazor (pièce de 6,55 g) pourra dépasser les 10000 euros suivant son niveau de rareté et son état. Ce chiffre étant alors totalement déconnecté de la valeur de l’or de la pièce.

Revers : La face d’une pièce de monnaie opposée à l’avers. Généralement on y trouve l’indication de la valeur faciale de la pièce.

Titre : Proportion de métal précieux fin (or) contenu dans un alliage. Le titre est exprimé en nombre de parts pour 1000. Par exemple, «Or à 900 °/oo » signifie que l’alliage est composé de 900 parts d’or et de 100 parts d’autres métaux (nommés métaux vils). Le «Carat» est une ancienne unité de mesure du titre de l’or. Le titre d’un Napoléon 20F est 900 °/oo, le métal vil étant le cuivre.

Tirage : Quantité totale d’exemplaires d’un type de pièce.

Type monétaire ou Type : le type monétaire d’une pièce est défini par les gravures d’avers ET de revers ET de tranche. Des pièces ayant un avers, un revers et une tranche identique sont considérées de même type. Cependant il existe des variantes dans un même type, notamment les variante de millésimes (dates d’émissions différentes), d’atelier, de directeurs d’ateliers, de qualité de frappe, etc.

Valeur faciale : Valeur légale de la pièce lors de son émission. La valeur faciale est généralement indiquée sur le revers de la pièce.

Velours de frappe : aspect satiné des pièces neuves dû à de micro-aspérités à leur surface. Ce velours disparaît rapidement dès les premières manipulations. Une pièce avec son velours est une pièce qui n’a pas circulé.