tous les viagra generique secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement acheter cialis pas cher
Accueil / Investissement / Pièces d’or : apprendre à faire les bons choix selon votre profil d’épargnant

Pièces d’or : apprendre à faire les bons choix selon votre profil d’épargnant


Nous répétons à l’envie sur ce blog que l’or possède une reconnaissance universelle. Cela n’a jamais été aussi vrai que depuis ces derniers mois où il a retrouvé une grande partie de ses lettres de noblesse en temps que valeur refuge ultime. Il est aussi très intéressant de noter l’intérêt suscité par le métal jaune auprès des nouvelles générations d’investisseurs qui le redécouvrent sous toutes ses formes, de la version la plus dématérialisée (certificats, actions de mines, etc.) à celle beaucoup plus tangible et classique que sont les lingots ou les pièces d’or.

Vous connaissez notre préférence pour les pièces d’or qui sont, selon nous, la manière la plus sécurisée et la plus souple de placer une partie de son patrimoine sous forme d’or. Cependant, au même titre qu’il est déconseillé d’avoir un portefeuille d’e titres boursiers avec un seul type de d’action, nous conseillons ne pas posséder un seul et même type de pièce. En effet, dans l’optique de maximiser les plus-values potentielles, nous vous conseillons de ne pas choisir n’importe quelle pièce selon votre profil d’épargnant et de préférence de ne pas en choisir qu’un seul type afin d’éviter quelques déceptions.

Nous partons du principe qu’aucune pièce n’est bonne ou mauvaise dans l’absolu mais que l’une ou l’autre sera un meilleur choix pour vous. Ensuite, les règles acceptées par tous les amateurs d’or au cours des années 80 ont évolué et certaines pièces n’ont plus aujourd’hui le même fonctionnement ou le même intérêt. La crise récente d’octobre dernier a permis d’illustrer ces évolutions et de ce faire une idée du type de pièce qu’il faut acheter en ce début de 21ème siècle pour se prémunir des prochaines crises ou bien de l’aggravation de la présente.

Les tableaux ci-dessous vous aiderons à faire des choix mais avant tout vous devez vous posez quelques questions cruciales : mon placement est-il dans une logique de court, moyen ou long terme ? Où et comment me faudra-t’il les revendre ? L’or est-il seulement une manière d’assurer le reste de mon patrimoine en cas de crise ou bien m’est-il possible de voir aussi les pièces d’or comme un placement spéculatif ? Suis-je amené à me déplacer dans d’autres pays ?

Intérêt des pièces d’or en fonction de la durée de votre placement.

Court/moyen terme pour un placement spéculatif

Long terme ou crise grave

Napoléon

**

***

Krugerrand

***

***

Souverain

**

**

20F Suisse

**

**

50 Pesos

*

***

20$US – Double Eagle

***

**

Facilité et qualité de la revente en fonction de sa localisation

France

Europe

Monde

Napoléon

****

***

**

Krugerrand

***

***

****

Souverain

**

***

***

20F Suisse

***

***

**

50 Pesos

**

**

**

20$US – Double Eagle

***

***

***

Différentiel de prime (lisez notre article à propos de la prime)

Napoléon

***

Krugerrand

***

Souverain

**

20F Suisse

**

50 Pesos

*

20$US – Double Eagle

****

Conclusion

Le napoléon reste pour l’épargnant français la pièce d’or d’investissement à posséder en grande quantité car elle recueille encore aujourd’hui une reconnaissance nationale énorme, sera très largement acceptée en Europe et dans le monde, et aura un comportement équilibré quelque soit votre profil d’investisseur. Le Krugerrand est l’autre pièce à détenir car elle possède des vertus analogues au napoléon, tout en étant cinq fois plus lourde. Sa reconnaissance est mondiale.

Les autres pièces ne sont pas pour autant mauvaise mais sont à acheter dans un but précis : tentative de gains élevés sur le court terme (20$US), acheter la pièce avec la prime la plus faible (50 Pesos) dans l’optique de la revendre au moment où vous aurez déjà revendu toutes les autres pièces, posséder des pièces très appréciées dans certaines régions (par exemple les Souverains dans les pays du Commonwealth, la Grèce ou la Chine), acquérir des pièces similaires au napoléon mais avec un comportement à la hausse ou à la baisse parfois différent (les 20F Suisse).
A titre personnel, j’opte pour 1/3 de napoléons, 1/3 de krugerrands et le dernier 1/3 avec des pièces que j’achète et revend en fonction des évolutions du marché de l’offre et de la demande. Cela est évidemment à moduler selon votre propre profil.

Jean-Francois FAURE

A propos de Jean-François FAURE

Jean-François FAURE
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Vera Valor Philharmonique argent lingot

Est-ce le bon moment pour investir dans l’or et l’argent ?

Quelle que soit la conjoncture économique, et même quel que soit le type d’investissement envisagé, …

  • novice

    En dehors des sites de vente par correspondance de pièces d’or, les krugerrands ne semblent avoir la faveur de personne; et surtout pas des bureaux de change, qui n’ont manifestement que faire de ces pièces (pour eux c’est coq, croix suisse, 50 pesos, voire souverain).

    Pourriez-vous nous expliquer comment vendre les pièces d’or (et d’argent) en cas de guerre, effondrement du système financier, révolution, émeutes? Je me suis exilé en suisse, en espagne, avec juste mes piècs d’or, les banques sont fermées jusqu’à nouvel ordre… je m’adresse à qui pour les transformer en monnaie ?
    Si la monnaie papier ne vaut plus rien, comment vit-on en tant de chaos avec des pièces d’or (et d’argent)?
    Merci

  • A propos des krugerrands : visiblement, vous n’avez pas rencontré des professionnels qui manipulent beaucoup de pièces d’or et qui passent exclusivement par CPR pour acheter et revendre de l’or à leurs clients. Et comme il y a des fluctuations importantes sur le cours de ces pièces, ils ne prennent aucun risque et préfèrent proposer des choses plus « pépère » à leurs clients. Tous les professionnels ne savent pas marger même en cas de baisse des prix de l’or, c’est un métier… Autre point : Pas mal de gens de la profession s’amusent à vous vendre un jour des pièces soit disant neuves qui le lendemain, lorsque vous serez vendeur, auront plein de défauts. Difficile de trouver un défaut à un krugerrand puisque ce sont des pièces n’ayant pas circulé, donc neuve. Donc là aussi, difficile pour eux de faire une marge. Les gens avec qui nous sommes en contact, et qui sont des acteurs sérieux dans le domaine de l’or, achètent et vendent massivement des pièces de type krugerrand. A tel point que la moindre hausse de la demande sur cette pièce rend les approvisionnement difficiles pour tout le monde. Ainsi, en octobre 2008 un investisseur a acheté 60000 krugerrands, il a asséché le marché mondial pendant 2 mois. Pour le krugerrand il faut raisonner mondialement. Sur AuCOFFRE.com il nous est arrivé plusieurs fois de vendre presque une centaine de krugerrands en moins de 2 heures. C’est bien qu’il y a une demande. Hier soir j’ai lu un article de Challenges daté de juin: dedans ils parlaient du napoléon et du 50 Pesos. J’ai compris que leur source pour écrire cet article sont des personnes qui ont comme seule référence le marché de l’or de 1979. C’est en donnant des informations mal documentées que les médias arrivent à induire leurs lecteurs en erreur. Le napoléon est clairement la pièce à posséder en France, mais à l’heure où nous sommes, le krugerrand est la seconde.

    Pour en venir à la guerre : difficile de croire qu’en cas de conflit grave toutes les banques de tous les pays ferment. Lors des derniers grands conflits, il y avait toujours un moyen de trouver un pays où négocier son or. Pour ceux qui ne pouvaient pas se déplacer lors de la seconde guerre mondiale, il y avait le marché noir parisien qui brassait entre 1939 et 1948 plus de 100 kilos de pièces quotidiennement, plus de pièces que le marché officiel totalement désorganisé. Les négociations se passaient selon le système de l’offre et de la demande, de la main à la main. Nous allons écrire prochainement un article à propos du marché noir de l’or pendant la Seconde Guerre mondiale.

  • novice

    Merci pour cette réponse rapide.
    Il est vrai que je me suis adressé à une boutique qui s’est ouverte il y a quelques mois; comme, sans doute, les agences immo. qui avaient fleuri par opportunisme. Le gars est « cool », peut-être trop. Au moins je peux choisir les pièces, contrairement à un « gros » bureau de change, qui n’a pas trop de temps à perdre et qui fourni de la pièce, sans considération pour le millésime. Il vend ça comme une baguette de pain; au volume.
    Tous sont rassurants sur le rachat; ils reprennent ce qu’ils vendent. Ils mettent la pièce dans un petit sachet non scellé, et le ticket de caisse fait foi. La petite boutique agraffe le sachet avec sa carte de visite et fait une facture. Le bureau de change fait éventuellement un scellé à 6€, avec la carte de la boutique dedans, et l’inscription « pièces d’or 20 F », un truc comme ça, et le plombe qui travers le sachet.
    N’empêche, j’ai pris une Cérès de 1850 A. Malgré ma loupe puissante, dans la pièce obscure, si j’ai vu qu’un « laurier » était bien usé, je n’ai pas vu que l’avers était comme rayé par des traces de frottement; « pièce récurée manifestement »…
    Je serais tenté par des 1/4 de krugerrand; l’once me parait trop couteuse pour être facilement vendable en cas de chaos. Si vous aviez un petit bureau, une boutique ambulante, un relais pour acheter anonymement, dans le triangle Marseille, Montpellier, Avignon, vous participeriez à la propularisation des kruggerands outre que vous auriez plus de clients que vous en avez via internet; parce qu’il ne faut manifesment pas compter sur les numismates, bureau de change, comptoirs de métaux préciaux de Province.

    Si le chaos se produisait, à cause des banquiers et des financiers, c’est pas vers eux que j’aurais envie de m’adresser (après la tonte à l’endroit, la tonte à l’envers). C’est le marché noir qui m’intéressse. Concrètement, demain le système s’effondre, les banques ferment, les magasins sont pillés, c’est le chaos façon Argentine. On s’adresse à qui pour vendre ses pièces ? On propose ça dans la rue, au tout venant? Aux commerçants ? Contre de l’argent? Lequel ? On prend l’euro? Qu’y aura-t-il d’autre comme monnaie ? J’ai l’impression que les questions que je me pose, come beaucoup, tiendraient dans un livre. Ne vous genez pas pour l’écrire si vous pouvez nous apporter des réponses, votre livre intéressera sans doute beaucoup de monde.
    Merci encore pour vos réponses.

  • Possible que ce confrère n’est pas de mauvaise fois, juste qu’il ne connait pas encore très bien son job. Pour parler du nettoyage, si vous voyez parfois l’état de saleté dans lequel certaines pièces sont vendues par les professionnels… Il faut savoir soulever la crasse pour voir l’état réel d’une pièce. Et nous avons fréquemment la bonne surprise de voir que les pièces les plus sales sont parfois les pièces dans le meilleur état. Raison pour laquelle nous avons acheté une machine à ultra-son qui réalise un formidable travail de nettoyage sans évidemment abimer la pièce.

    Je vous déconseille les divisions de krugerrs, car les gens les connaissent mal et peuvent penser que ce sont des copies.
    Je ne connais pas votre budget, mais d’après votre profil, je vous suggère de vous faire une petite cagnotte essentiellement constituée de napoléon de type Marianne Coq Liberté Egalité Fraternité d’un état SPL. Avez-vous noté qu’avec AuCOFFRE.com vous pouvez recevoir les pièces chez vous ? (25€ de port pour un lot de 38 napoléons, on ne dira pas que c’est cher…)

    Quant à votre suggestion d’implantation physique, ce sera pour nous difficile de proposer des tarifs aussi attractifs (1% de comm. , etc), de conserver le concept auquel nous sommes attachés dur comme fer, tout en ayant une implantation en boutique en notre nom. Par contre, travailler avec des partenaires locaux qui représentent nos services…

    Pour ce qui est du livre. C’est en gestation.

  • novice

    « Par contre, travailler avec des partenaires locaux qui représentent nos services… »
    Je pensais à ça; des relais, des intermédiaire. Et aussi à un utilitaire qui se déplacement de ville en ville.

    Pour l’instant j’ai fait une pause dans mes petits achats (2-3, max 5 pièces à la fois). A l’occasion je donnerais vos coordonnées au gérant de la petite boutique dont j’ai parlé, afin qu’il vous achète des krugurrands… et me les revende. ça peut l’intéresser. Quand son fournisseur était soi-disant en rupture, je lui ais indiqué un bureau de change qui fournit d’autres bureaux, dont celui qui m’a indiqué les coordonnées des son fournisseur, vu que lui ne fera de l’or que dan quelques mois (il vient de s’installer).
    Reste à savoir si je serais encore acheteur d’ici là. Faut aussi que je m’y retrouve, et y’a des chances puisequ’il vend au même prix que son (ses) fournisseurs.

    « Avez-vous noté qu’avec AuCOFFRE.com vous pouvez recevoir les pièces chez vous ? (25€ de port pour un lot de 38 napoléons, on ne dira pas que c’est cher…) »
    Le principe des frais de garde me rappelle trop les frais bancaire pour j’adhère à ça, même si vous êtes moins cher (d’après votre plaquette), mais effectivement 25 e pour 38 naps… sauf que je n’achète pas une telle quantité d’un coup et que je préfèrerais diverses pièces pour cette quantité, bien que le volume ne soit pas hors de mon budget (à ce prix je réfléchirais quand même sérieusement, vu que j’ai déjà fais des frais).

    « Pour ce qui est du livre. C’est en gestation. »

    Je suis votre site, donc je ne manquerais sûrement pas sa publication. Que cela ne vous empêche pas d’écrire des articles sur le sujet que j’évoque !

    « Je vous déconseille les divisions de krugerrs, car les gens les connaissent mal et peuvent penser que ce sont des copies. »

    Dans ce cas autant prendre des 50 pesos ou des dollars. Pour l’instant, vu que je débute, je me sens pas de mettre 500-800 € dans une pièce.

  • novice

    J’ai parlé de aucoffre.com au gérant de la boutique où j’ai acheté quelques pièces. J’avais pas fini de présenter le principe qu’il me déconseillait déjà d’acheter sur le site. J’ai précisé qu’on pouvait se faire livrer, ce qui l’a immédiatement fait renchérir « c’est ce qu’il faut faire, quand vous achetez quelque chose vous l’acheteez pour l’avoir vec vous ». etc. j’ai expliqué que vous aviez des 1/25 nap, des krugerrand et que vous vous fournissez chez CPR et qu’il serait intéressant si le gérant pouvait servir d’intermédiaire pour ces pièces, etc. Réponse: « CPR ? Pfff!  » en balaynt l’idée d’un revers de main.
    Le mieux est que vous fassiez la démarche de chercher des déposants pro. A vous de faire un travail d’information auprès des provinciaux pour promouvoir le krugerrand, etc.