dimanche 3 juillet 2022 - 7:58
Publicité

Pourquoi attendre la hausse du prix de l’or ? C’est...

0
Les ventes-papier ont afflué dernièrement et se sont joués du prix de l’or. Les spéculateurs à court terme en ont bien tiré profit !  Il...

Le serpent monétaire se mord la queue !

0
Les décisions peinent à aboutir en vue d’un inéluctable effondrement, qui n’arriverait pas si les monnaies étaient encore adossées à l’or
taux bas et épargne des particuliers

Les taux négatifs sont un piège !

0
On entend régulièrement depuis quelques mois l’annonce de taux négatifs. Une aubaine pour les Etats qui peuvent restructurer leurs dettes et ainsi, diminuer le « coût de la dette ». Le principe avec les taux négatifs c’est que l’on rémunère l’emprunteur. Donc, s’endetter…rapporterait !

La Grèce efface sa dette comme par magie !

0
A un cran du défaut – Fitch ayant pourtant relevé la note du pays – la Grèce va pouvoir effacer une partie de sa dette et vient encore de bénéficier d’un plan d’aide de 40 milliards d’euros, échappant ainsi à la faillite. Ouf, la Grèce est enfin sauvée, la zone euro aussi, vous n’avez plus rien à faire de votre or ! Ironie mise à part, nous vous expliquons pourquoi le pire est à venir, et pas que du côté de la Grèce…

L’Europe, la dette, les notes et l’or

0
Le tour de l’Europe du château de carte qui s’effondre continue. Mardi, on apprend que cette fois, c’est l’agence Moody’s qui mène la danse en dégradant la note de 15 banques espagnoles, dans le sillage de la note de la dette souveraine du pays en janvier dernier. Mais pas seulement ! La sévère maîtresse menace également de dégrader les notes de la France, la Grande-Bretagne et l’Autriche.

G20 : rencontre au sommet

0
Les 20 plus grandes puissances mondiales se sont rassemblées pour trouver une solution à la crise systémique mondiale. Comme prévu, à l’ouest rien de...
Épargne précaution

L’épargne face à la dette publique

0
La politique monétaire de la BCE est un aveu d’échec. Baisser les taux à zéro ne créera ni relance, ni inflation. A terme, ce...