Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Asie / La Chine s’invite au LME
Le London Metal Exchange (LME) a annoncé mercredi 28 mars que Bank of China avait « candidaté » pour être membre de la bourse des métaux de Londres.

La Chine s’invite au LME


Le London Metal Exchange (LME) a annoncé mercredi 28 mars que Bank of China avait « candidaté » pour être membre de la bourse des métaux de Londres.

La nouvelle n’est pas anodine : c’est la première fois qu’une banque chinoise postule à la plus grande place de marché des métaux au monde. Bank of China se verra limitée au rang de membre de catégorie 2, c’est-à-dire qu’elle ne pourra exercer des transactions qu’à distance et ne pourra pas siéger au « ring » du LME. Mais l’information n’en est pas moins révélatrice, elle est même symbolique :

La Chine prend de plus en plus d’ampleur dans les échanges économiques mondiaux. Nous abordions justement à ce propos la montée en puissance du Yuan sur la scène internationale en début de semaine.

Avec son admission au sein du LME, la Chine met donc un pied dans un des marchés de matières premières de référence. Il ne faut pas perdre de vue que la Chine a pour projet de créer un marché de l’or asiatique côté en Yuan pour « contrecarrer » le COMEX et LBMA.

L’adhésion d’une banque chinoise au London Metal Exchange est donc le moyen d’exercer une forme de pression supplémentaire sur les « puissants » qui régulent les cours boursiers à l’heure actuelle.

Source : REUTERS

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

PIB : non, l’Inde n’est pas devenue plus riche que la France

La Banque Mondiale vient d’annoncer que l’Inde passait devant la France dans le classement des …