Publicité

Mercredi, la Banque d’Angleterre a débuté la mise en place de sa politique de décrispation du marché du crédit en faisant marcher “la planche à billets”. Cette création de monnaie : à hauteur de 75 milliards de livres sterling dans un premier temps : 84 milliards d’euros, va lui servir à acheter aux banques des emprunts d’Etat et des obligations d’entreprises avec un objectif : abreuver les banques de liquidités à tel point qu’elles accordent plus facilement des crédits aux particuliers et aux entreprises.

Cette nouvelle orientation de la politique monétaire de la banque d’Angleterre était nécessaire après l‘épuisement progressif de l’arme des taux d’intérêt : le principal d’entre eux étant passé de 5% au mois d’aout 2008 à 0,5% la semaine dernière : sans grands résultats pour l’instant il faut bien le reconnaître. LIRE LA SUITE SUR EURONEWS

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici