Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Asie / Les investisseurs asiatiques prennent goût à l’or

Les investisseurs asiatiques prennent goût à l’or


Chez L’or et l’Argent, nous vous avions déjà parlé de l’appétit grandissant du géant chinois pour l’or.  L’Inde n’échappait pas non plus à cette frénésie de l’or avec qui elle entretient des relations très privilégiées depuis des siècles qui jouent même sur le cours du métal jaune. Aujourd’hui, le Vietnam semble rentrer également dans la partie : en effet, un certain nombre d’entreprises sont prêtes à importer de l’or. Un sondage de l’Ipsos rapporte également que les investisseurs en Asie sont plus susceptibles d’acheter de l’or dans les six prochains mois que ceux en Europe et en Amérique du Nord.

Le Vietnam importateur d’or

L’information est diffusée par le Word Gold Council, organisme réunissant les plus grands producteurs de métaux précieux et en charge d’encourager la demande en or : le Vietnam habitué à exporter son or, tend aujourd’hui à en importer. Pourtant, comme on peut le lire sur le site Vietnamnet, le pays a exporté, pour les seuls 6 premiers mois de l’année, près de 36 tonnes d’or.

Alors, comment expliquer cette demande ? L’or tutoie les sommets ces temps-ci, aussi, les particuliers vendent leurs propres articles, provoquant  un resserrement de l’offre nationale. De plus, la saison des mariages approchant, la demande en or va augmenter dans les semaines à venir : les bijoux en or font en effet partie des cadeaux traditionnels offerts lors de ces cérémonies.

Aussi, des grands groupes bijoutiers tels que la Now Phu Nhuan Jewellery Company et la Saigon Jewellery Company se préparent à importer de l’or en grande quantité afin de s’assurer un stock suffisant : respectivement 2 et 5 tonnes d’or.

Les investisseurs asiatiques confiants dans l’or

Une autre information émanant aussi du Word Gold Council vient appuyer cet «  appétit asiatique » :   un sondage Ipsos, réalisé auprès de 18 594 investisseurs, précise qu’un quart des participants se disent assez ou très susceptibles d’acheter de l’or à des fins d’investissement. Trois quarts des investisseurs indiens et indonésiens se déclarent enclins à acheter, ainsi que la moitié des investisseurs chinois interrogés…tandis que seulement 11% des interrogés d’Amérique du Nord et 7% d’européens se disent intéressés. Et globalement, 47 % des participants déclarent investir dans l’or afin de protéger leur patrimoine.En d’autres termes, ces investissements servent à adopter une position «  défensive » face au contexte économique actuel.

Toujours selon le sondage d’Ipsos, les moyens les plus utilisés pour investir restent l’achat de pièces d’or et de lingots. Le lingot reste encore un investissement délicat : coupé au tungstène, avec une prime presque nulle, chez l’Or et l’Argent, on est plutôt d’avis qu’il représente un investissement peu durable et rentable. Les ventes de pièces d’or en revanche ont particulièrement grimpé cette année, poussées par l’inquiétude face à la situation grecque et européenne en générale.

Sources : VietnamnetWorld Gold Council

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Souverain britannique pièce en or

Le Souverain, la pièce d’or socle de l’Empire britannique

Le Souverain d’or est une pièce d’or extraordinaire : elle a traversé l’Histoire depuis plusieurs siècles, et on peut aussi estimer qu’elle en a écrit plusieurs pages. Frappée pour la première fois au XVe siècle, elle porte l’effigie des monarques qui ont régné sur l’Empire britannique. Elle fut pendant longtemps la pièce d’or la plus demandée et la plus réputée au monde.