Publicité

Les banques centrales misent en masse sur l’or, tout comme les particuliers. Le cours de l’or serait même « un bon point d’entrée pour investir » : les perspectives sont donc rassurantes pour cette année. Tour d’horizon des échos de la presse et du web.

L’euro visé par la contrefaçon
En Seine-et-Marne, une véritable usine de fausse monnaie a été découverte. En cinq ans, selon Latribune.fr, les faux monnayeurs auraient écoulé neuf millions de faux euros. Un signal d’alarme supplémentaire sur la fragilité de l’euro et de la monnaie papier.

A Marseille, un trafic d’or démantelé
Dans le même temps, l’or reste une valeur forte même pour les criminels. Un réseau de receleurs d’or a été démantelé lundi près d’Aix-en-Provence, selon le Point. Près de deux kilos d’or, 6 000 euros et une presse à lingots ont été saisis. Des bijoux en or volés à Marseille étaient ensuite fondus et revendus en Belgique.

Les astéroïdes bons pour l’extraction de l’or ?
L’extraction de l’or jusque dans l’espace. Le vaisseau spatial mineur n’est pas qu’une théorie de science-fiction. Du moins selon Deep Space Industries. La firme a annoncé il y a quelques jours vouloir envoyer des vaisseaux dans l’espace. Objectif : extraire l’or et le platine des astéroïdes.

Perspectives à la hausse pour l’or en 2013
Goldman Sachs prévoit un rebond des cours de l’or. Et mise sur l’or à court terme. Les cours actuels seraient donc « un bon point d’entrée pour investir dans le métal précieux ». La tendance est d’ailleurs déjà confirmée. Selon certaines sources, les raffineries suisses sont débordées de commandes.
Les banques centrales vont elles aussi rester une force sur le marché de l’achat de l’or. De nombreux pays, comme le Mexique, la Colombie ou l’Ukraine, se tournent de plus en plus vers l’or. Et cela, même si le marché de l’or reste limité. Et il faut sans doute y voir une occasion, pour les particuliers, de continuer à miser sur une valeur sûre.
La Suisse prépare d’ailleurs un référendum pour un rapatriement de ses réserves d’or.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici