Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Crise / L’Angleterre va se mettre à l’or

L’Angleterre va se mettre à l’or


Le marché de l’or en Grande-Bretagne risque fort d’évoluer ces prochains mois. Avec le plan d’austérité qui se profile à l’horizon, les Anglais vont sans doute se ruer sur les Britannias, les Souverains et les lingots.

Comment créer soi-même son propre malheur
L’éloignement géographique de son allié américain et son isolement de la zone Euro ont été renforcés par la crise. De plus, même avec une bonne dose de lucidité, il est trop tard pour que nos voisins anglais reviennent sur toutes ces  années passées à rejeter l’Euro et à se convaincre de l’ineptie de la monnaie unique. La Grande-Bretagne semble piégée dans un « déni de réalité » qui la marginalise de plus en plus.
Orgueil mal placé, confiance folle en l’avenir ou inconscience totale, l’Angleterre signe elle-même son propre malheur en refusant le 8 mai dernier de s’allier aux pays de la zone Euro pour renforcer leur position.

Une nouvelle ère Thatcher ?
Conséquences : un plan d’austérité d’urgence présenté ce mardi 22 juin avec des coupes tellement sévères qu’il s’agit plus d’une véritable amputation du pays.

Cette « cure d’austérité » arrive en urgence en réponse à un déficit public de 186 Milliards d’euros et 11% du PIB pour l’année 2010, le pire déficit des pays du G20 !
Le Ministre Britannique des Finances George Osborne présente ce 22 juin un programme pluriannuel d’austérité pour les finances publiques, du jamais vu depuis la WWII.

« Personne ne sera épargné », a précisé le Premier Ministre. Haro sur les dépenses de l’Etat providence : allocations, retraites, chômage…  L’âge de la retraite pourrait bien reculer à 65 ans pour les hommes, allocations chauffage et enfants diminuées, gel des salaires des fonctionnaires, hausse de la TVA, impôts sur les plus-values, baisse des dépenses de certains Ministères (comme la Défense)… Rien ne semble être mis de côté pour réussir à économiser près de 6 milliards £ pour l’année 2010.

Personne ne sera épargné… sauf l’or !
Parmi les plus fortes devises nationales, la Livre Sterling est considérée comme une des plus faibles. Il n’est pas étonnant de la voir chuter, pendant que l’or monte. Affichant un nouveau record historique vendredi dernier à 1262,50$, l’or prouve une fois de plus sa force face aux monnaies flottantes qui fluctuent les unes par rapport aux autres et qui dépendent des banques centrales.

Les Anglais, d’ordinaire plus versés dans les pièces de collection et les pièces commémoratives, risquent de se ruer vers les Souverains et les Britannias et les lingots d’or (qui leur inspirent plus confiance), pour des placements plus sécuritaires. Pourtant, comme on  le sait, le lingot, insécable, ne peut être vendu par petits bouts en cas de besoin de liquidités. Et de la liquidité, nos voisins Outre-manche risquent d’en avoir bientôt besoin !
Quel est le prochain pays du château de carte à s’effondrer ?

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Crise de 2008 : quelles leçons 10 ans après ?

Le 15 septembre 2008, à Wall Street, on assistait à une scène incroyable : des …