Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Economie / Fonds Européen de Stabilité Financière
FESF

Fonds Européen de Stabilité Financière


FESF

Le Fonds européen de stabilité financière (FESF) (en allemand, Europäische Finanzstabilisierungsfazilität (EFSF) ; en anglais, European Financial Stability Facility (EFSF), communément appelé Fonds de secours européen, est un fonds commun de créances approuvé par les 27 États membres de l’Union européenne le 9 mai 2010, visant à préserver la stabilité financière en Europe en fournissant une assistance financière aux États de la zone euro en difficulté économique.

Le FESF a son siège à Luxembourg. La Banque européenne d’investissement fournit les services de gestion de trésorerie et la gestion administrative dans le cadre d’un contrat de service.

Créé le 9 mai 2010, le FESF ne pouvait intervenir qu’après avoir été ratifié par 90 % des États membres, ce seuil ayant été atteint le 4 août 2010. L’accord a été ratifié par les trois derniers États membres (Belgique, Slovénie et Slovaquie) début décembre 2010.

À la suite du sommet de l’euro groupe du 11 mars 2011 réunissant les dirigeants des pays de la zone euro, un accord a été trouvé pour augmenter la capacité d’intervention effective du FESF à 440 milliards d’euros, grâce à une augmentation des garanties des États de la zone euro. Par ailleurs, depuis ce sommet, le FESF a le droit d’acheter de la dette primaire, c’est- à-dire nouvellement émise, des États.

Le jeudi 21 juillet 2011, les européens ont décidé d’élargir le rôle du FESF : il pourra maintenant racheter des obligations d’État sur le marché secondaire, participer au sauvetage des banques en difficulté, prêter à des États en situation difficile.

Son action est conditionnée à l’avis unanime des pays participants et de la Banque centrale européenne.

Ces dispositions ne rentreront en vigueur qu’après ratification par les parlements nationaux.

Les premières obligations du Fonds européen de stabilité financière ont été émises le 25 janvier 2011.

Le FESF a placé ses premières obligations à cinq ans pour un montant de 5 milliards d’euros dans le cadre d’une aide financière commune UE / FMI à destination de l’Irlande.

L’intérêt des investisseurs a été exceptionnellement fort, avec un carnet d’ordre de 44,5 milliards d’euros d’offres de souscriptions.

Si le FESF n’avait pas été activé, il aurait été clôture après trois ans, c’est-à-dire le 30 juin 201 3. Le Fonds existera jusqu’à ce que la dernière obligation ait été entièrement remboursée.

Ces deux fonds seront remplacés en 2013 par le Mécanisme européen de stabilité.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de beatrice

Avatar

Voir aussi

Performances Or Loupe

Or : un désintérêt des investisseurs incompréhensible

On a constaté en cette fin de premier semestre 2018 un phénomène de “désintérêt”  des …