Publicité

Ce sont les archéologues de l’Office des Antiquités Israéliennes qui ont réalisé cette découverte pour le moins insolite à Jaffa. Le Napoléon III 10 Francs a été authentifié par l’Autorité israélienne des antiquités (l’IAA). Elle aurait été frappée en 1856 en plein Second Empire et serait composée à 93% d’or.

Selon Robert Kool, numismate expert de l’IAA, si c’est la première fois qu’une telle pièce est retrouvée dans la ville de Jaffa, il n’est en l’occurrence pas rare de retrouver ce type de pièces dans la région.

Des documents et des pièces retrouvées par le passé à el Aviv et dans la région de Be’er Sheva témoignent de la popularité des pièces d’or européennes, surtout dans des régions reculées comme la Palestine jusqu’à la fin de la 1e Guerre Mondiale. D’autant qu’à la fin du 19e siècle, l’empire Ottoman connaît de graves difficultés économiques, ce qui peut justifier la présence disséminées de pièces en or dans la région durant toute cette période.

Il est encore trop tôt pour se prononcer sur la possibilité de trouver d’autres pièces d’or type Napoléon III à Jaffa, mais le lieu présente aussi une richesse archéologique : lors des fouilles, les archéologues ont également révélé les fondations d’un édifice datant lui aussi de l’époque Ottomane (fin 19e siècle) et des monnaies de diverses origines et d’époques différentes.

Si vous n’avez pas la chance de trouver un Napoléon III 10 francs or dans votre jardin, vous pouvez toujours vous consoler en les achetant en ligne ou chez votre numismate préféré ! L’once d’or n’a pas fini sa progression, c’est toujours le bon moment pour acheter, que ce soit pour tirer une petite plus-value avec la prime des pièces d’or ou placer votre argent le plus sûrement possible.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici