Publicité

Le musée de l’Or de Bogota est un des plus prestigieux au monde et le plus important de toute la Colombie. Il fut créé en 1939 quand la Banque fit l’acquisition d’une pièce extraordinaire : le Poporo Quimbaya, à base de chaux et tumbaga.

Poporo quimbaya
Le Poporo quimbaya, pièce d’art précolombien de l’époque classique Quimbaya. Il fut à l’origine des collections du Musée de l’or.

En 1940, la première exposition eut lieu dans la salle de réunions de la Banque; en 1947, un salon lui était dédié afin que des invités spéciaux puissent visiter et, ce n’est qu’en 1959 que le musée ouvrit ses portes au public en général.

Le projet architectural et muséographique de la rénovation et l’extensión du musée ont été conçus en deux étapes : la première portait sur la construction d’un nouveau bâtiment, exclusif au Musée de l’Or de Bogota, inauguré en 1968 dans le Parque de Santander. Ce bâtiment remporta le Prix National d’Architecture en 1970.

La seconde étape consistait à rénover le bâtiment de 1968 et son raccordement au nouvel édifice. A la fin des années 1990, les exigences émises par le Musée de l’Or de Bogota de la Banque de la République étaient analysées quant aux projets à venir concernant sa collection. C’est ainsi qu’après une dizaine d’années de travaux et l’injection de quelques 20 millions de dollars, le musée fut agrandi et rénové en Octobre 2008.
Dans ce nouvel espace, nous y retrouvons l’histoire de l’or et d’autres métaux émanant des cultures préhispaniques de l’actuel territoire colombien. Nous y verrons la collection d’orfèvrerie préhispanique la plus importante au monde, comptant environ trente-quatre milles pièces d’or et de tumbaga, correspondant aux différentes cultures indigènes de Colombie, telles que Calima, Muisca, Nariño, Quimbaya, Zenú, Tairona, San Agustín, Tierradentro et Tolima, entre autres.

Trompette de la culture Calima
Trompette de la culture Calima : celle-ci fut initialement taillée dans deux os probablement humains puis ensuite plaquée en deux sections de fines couches d’or.

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. Avec la quantité incroyable d’objets en or qui y sont exposés, c’est clair qu’on en prend plein les yeux. Je ne suis pas très porté sur la visite des musées, mais pour celui-ci je ferai bien une exception, histoire de s’extasier devant tous ces trésors.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici