Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Or / Revue du web du 1er juin

Revue du web du 1er juin


Je connais un petit village d’irrésistibles Goldois entourés de camps retranchés bancaires qui résistent encore et toujours à la grande illusion monétaire”, estime Charles Sannat dans l’Edito du Contrarien le 31 mai. La conclusion du Directeur des Etudes économiques d’AuCoffre.com porte sur la crise actuelle du monde financier. Mais cette semaine précisément, elle pourrait aussi concerner le démantèlement de la plate-forme Liberty Reserve.Aux Etats-Unis, c’est un vaste réseau de blanchiment d’argent qui a secoué l’un des principaux acteurs de la monnaie virtuelle.

Liberty Reserve : monnaie virtuelle et blanchiment

La monnaie virtuelle a connu un bouleversement majeur, cette semaine, après l’inculpation de l’émetteur de monnaie Liberty Reserve. Dans un article du 30 mai, Les Echos.fr reviennent sur l’affaire dévoilée par le procureur de Manhattan, pour qui c’est “la plus importante affaire de blanchiment d’argent jamais traitée par les Etats-Unis”. L’affaire est également évoquée par L’Expansion, le 29 mai. La monnaie virtuelle du LR aurait ainsi servi à blanchir “six milliards de dollars en sept ans à travers le monde“. Dans un article du 29 mai, Le Monde  se pose du coup la question de savoir “comment contrôler les monnaies virtuelles“.

Et c’est effectivement le danger d’une monnaie dont le fonctionnement opaque se prête plus facilement aux malversations et facilite les opérations illégales. Euronews développe cet aspect dans un article du 28 mai.

Polynésie : vers un retour d’une monnaie locale ?

Selon une information reprise sur le site Tahiti-infos le 28 mai , le Royaume polynésien d’Attoi, qui regroupe entre autres les îles de Tahiti et Samoa, se tourne vers sa propre monnaie. D’après le communiqué de presse de l’Organisation des Nations Unies, le roi Aleka Aipoalani a déclaré au siège de l’ONU à New York : “Nous lançons notre monnaie car nous avons besoin du développement économique et, sans notre propre monnaie, ce n’est pas possible. Les peuples autochtones de Polynésie ont besoin d’une monnaie solide, pas d’encre et de papier“.

Monnaie d’investissement : tout ce qui est or ne brille pas !

La Monnaie de Paris est l’objet du billet paru sur le site de France Inter, le 21 mai. Le billet fait référence aux collections Les Valeurs de la République, soit 18 millions de pièces de 5 et 25€ en argent et de 250 et 500€ en or. La Monnaie de Paris profite de l’intérêt pour l’or et l’argent métal en France pour doper ses ventes. Malheureusement, comme le souligne très bien le billet, les pièces sont des pièces de collection mais pas de placement, car sans cotation. Elles “sont présentées comme des pièces d’argent, alors qu’elles en contiennent en réalité assez peu“.

Dans le même temps, AuCoffre.com vient de lancer sur le marché un nouveau produit accessible et à la fiscalité avantageuse : la “petite sœur de la Vera Valor”. La dernière information de la revue du web concerne “Les vraies raisons de la crise“. C’est le nom du livre hors-série de Charles Sannat, où il livre son analyse de la crise actuelle. Un livre disponible en téléchargement libre.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Souverain britannique pièce en or

Le Souverain, la pièce d’or socle de l’Empire britannique

Le Souverain d’or est une pièce d’or extraordinaire : elle a traversé l’Histoire depuis plusieurs siècles, et on peut aussi estimer qu’elle en a écrit plusieurs pages. Frappée pour la première fois au XVe siècle, elle porte l’effigie des monarques qui ont régné sur l’Empire britannique. Elle fut pendant longtemps la pièce d’or la plus demandée et la plus réputée au monde.