Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Crise / Arrestation de Dominique-Strauss-Kahn : des dommages collatéraux dans le monde entier…sauf pour l’or !

Arrestation de Dominique-Strauss-Kahn : des dommages collatéraux dans le monde entier…sauf pour l’or !


Samedi 14 mai, Dominique Strauss Kahn, Président du FMI et candidat PS favori aux prochaines élections présidentielles françaises, a été arrêté par la police new-yorkaise dans son vol Air France, après qu’une femme de chambre ait porté plainte contre lui pour agression sexuelle. Et cette affaire est en train de secouer la planète entière : des dommages collatéraux économiques, politiques, et financiers. LORetLARGENT.info vous propose en ce début de semaine une revue de presse autour de l’affaire DSK.

L’Europe serre les dents

Le web est en ébullition, les journaux TV et papier ne parlent que de çà, les réseaux sociaux se déchaînent : l’affaire DSK est en train de faire couler beaucoup d’encre, et pourrait avoir des répercussions bien plus violentes que l’on pourrait imaginer. Sur boursier.com, « l’affaire DSK secoue la planète financière », et fait même « redouter certaines conséquences directes sur la politique à venir du FMI dans une contexte financier toujours aussi instable des deux côtés de l’Atlantique. » Le site évoque notamment la rencontre entre DSK et Angela Merkel qui devait se dérouler dimanche 15 mai, rencontre au cours de laquelle la crise de la dette en Europe devait être évoquée, à la veille d’une réunion des ministres des Finances de la zone euro. Le site précise également que « DSK devait aussi assister à cette réunion demain lundi à Bruxelles pour évoquer les situations les plus urgentes à commencer par la Grèce ».
Pour le Wall Street Journal, «la direction du FMI se retrouve dans la tourmente au moment même où l’économie mondiale tente de se remettre de la crise financière et alors que l’Europe subit toujours les conséquences d’une série de crises de l’endettement ».
Chez Atlantico.fr, la question est clairement posée : « Le FMI sans DSK : quel impact pour l’Europe ? ». Le Washington Post n’est pas plus optimiste et pense que les accusations d’agression sexuelle dont DSK est l’objet « ont jeté l’incertitude sur les efforts mondiaux pour prévenir la crise de la dette de l’Europe » et « soulèvent des questions sur l’avenir de l’une des plus puissantes institutions financières au monde».

C’est un peu l’effet papillon : à New York, le Président du FMI et accusé de tentative de viol tandis qu’à l’autre bout de la planète, un Grec est obligé de caché des pièces d’or de type souverain dans ses portes de placard car il a peur pour son pouvoir d’achat et la confiscation de son état endetté.

La Grèce sort son gilet de sauvetage

Toujours sur Atlantico.fr, l’affaire DSK « éclate au pire moment » pour la France et la Grèce. « Un an après le lancement d’un premier plan de sauvetage, l’économie grecque s’enfonce dans des affres totalement inédites, avec une dette publique équivalente à 150% du PIB et des taux d’intérêt sur ses emprunts d’Etat à 2 ans de… 25%. Plus personne n’imagine que la Grèce pourra juguler cette hémorragie sans un remède de cheval: soit un haircut, c’est-à-dire une faillite partielle de l’Etat, soit une sorte de la zone euro, soit les deux. »

Grèce et France, où est le lien ? La faillite potentielle de la Grèce reste gênante pour les banques de l’Hexagone, qui se sont déjà porté garantes auprès du pays en injectant près de 100 milliards d’euros dans les caisses grecques. Le site précise que « le sauvetage de l’économie grecque constitue donc un enjeu fort pour notre pays et pour l’équilibre de son système financier. »

L’euro trébuche
Sur LCI, c’est l’euro qui est au centre des intérêts : « la monnaie européenne était en baisse lundi matin sur les marchés asiatiques après l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn – un coup de tonnerre dont les investisseurs redoutent les conséquences sur les marchés ». En clair, les investisseurs ont peur que l’arrestation du Président du FMI ne « ne complique les efforts pour régler la crise de la dette en zone euro ».

Gareth Berry, analyste sur les devises chez UBS, ajoute que « pendant quelques jours au moins, le marché va craindre une paralysie de la direction au FMI. L’euro est la devise qui en pâtira le plus étant donné que le FMI est actif ou en voie de l’être dans trois pays de l’eurozone ».

Les successeurs de DSK sont réputés pour être plus rigides que lui : la Grèce, le Portugal, l’Irlande ont des soucis à se faire : l’euro va certainement connaître des heures sombres. Et de manière très mécanique, l’or en euro va rebondir, amplifié par un éventuel rebond en dollar.

Que faire quand le pessimisme envahit la planète ?!

Dans ces moments troubles et incertains où l’on ne connaît l’issue de la situation, nous ne saurions que trop vous conseiller de vous tourner vers des actifs sûrs, qui prémunissent de situations potentiellement difficiles comme celle qui s’annonce à la suite de l’arrestation de DSK. On parle de paralysie des marchés, de l’effondrement de la Grèce, de la France en difficulté… Pour se protéger des retombées de ces bouleversements, l’or reste un rempart et un allié de force.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Vera Valor Philharmonique argent lingot

Les poinçons sur les pièces d’or et d’argent

Le poinçon est une marque appliquée par le fabricant ou l’importateur sur la bijouterie d’or …