Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / réserve d'or / L’or est cher parce qu’il est rare

L’or est cher parce qu’il est rare


Une infographie vertigineuse publiée sur le site Demonocracy illustre la rareté de l’or. Or, ce qui est rare est cher. La teneur moyenne des gisements d’or dans le monde serait d’environ 1,01 g par tonne, soit le poids d’un petit trombone. Cela laisse envisager les coûts de production qu’il faut engager pour qu’une mine soit rentable. Compte tenu de la rareté du minerai, c’est là que l’on voit que le cours de l’or papier est complètement déconnecté de la réalité. Les ETFs ne reflètent en rien les stocks d’or réels, l’offre et de la demande en or physique, ni bien sûr de la production. D’ailleurs, les soupçons de manipulation des cours de l’or ne font que se multiplier.

L’or détenu par les banques centrales

Le schéma ci-dessous se base sur les chiffres « officiels » de Wikipédia (eux-mêmes recueillis sur le World Gold Council).
Selon la dernière mise à jour du World Gold Council, on notera qu’entre 2013 et 2015, parmi les augmentations de réserves les plus importantes, les stocks d’or de la Chine sont passés de 1054,1 tonnes à 1677,39 tonnes et ceux de la Russie de 936,7 tonnes à 1288,17 tonnes.
Le site Demonocracy spécifie qu’il y a de fortes chances pour que ces chiffres soient inexacts depuis que les banques centrales occidentales ont la possibilité de louer les réserves d’or en utilisant des astuces comptables et de cacher les faits afin de tirer les prix vers le bas (et donc d’acheter de l’or au meilleur prix).

Réserves d’or détenues par les banques centrales

Tout l’or extrait en 4 niveaux

Le graphique suivant représente les réserves d’or totales réparties en 4 secteurs :
– le premier niveau représente l’or utilisé en joaillerie (84 200 tonnes),
– le deuxième niveau représente l’or détenu à titre d’investissement privé (31 000 tonnes)
– le troisième niveau représente l’or détenu par les banques centrales (29 000 tonnes)
– le quatrième niveau représente les autres utilisations (22 300 tonnes).

Or réparti en joaillerie, investissement privé, banques centrales, autres utilisations

Selon les chiffres du World Gold Council d’avril 2015, la répartition est la même, mais les chiffres sont plus importants :
– Joaillerie : 87 000 tonnes
– Investissement privé : 36 800 tonnes
– Banques centrales (secteur officiel) : 30 900 tonnes
– Autres utilisations : 28 900 tonnes.

Répartition Or (c) World Gold Council)

Tout l’or extrait

Tout l’or jamais extrait – soit 166 500 tonnes (183 600 tonnes selon les derniers chiffres du World Gold Council) – représente un cube d’environ 20,5m de côté qui tiendrait dans une piscine olympique.

Tout l'or extrait contenu dans un cube

La petite sphère d’or devant le canapé pèse une tonne et sa valeur d’environ 50 millions de dollars si l’once était à 2000$. Le cours de l’or étant plus près des 1000$ actuellement, un peu plus au-dessus, la tonne d’or vaut plutôt 27 millions de dollars.
L’or est un matériau très dense avec une très grande valeur contenue dans une très petite quantité.
Ce facteur de rareté n’est pas près de changer, bien au contraire, ce qui accroît la valeur de l’or.

Voir l’infographie sur le site Demonocracy (en anglais)

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

réserves or banques centrales

L’or est il bien dans les Banques centrales ?

Il existe deux sortes d’or, l’or physique, bien réel, stocké à l’abri de coffres sécurisés dûment audités et l’or qui n’existe pas, celui que l’on vend 200 fois par contrat papier aux investisseurs. Le problème est quand ce principe de réalité concerne aussi l’or soit disant stocké dans les coffres de nos banques centrales.