Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Banques / Krugerrands : explosion de la demande.

Krugerrands : explosion de la demande.


Les investisseurs ont donné une certaine préférence aux krugerrands. La demande pour ces pièces s’est accrue considérablement, profitant de la chute du prix de l’or. 

Gusta Binikos, PDG de FNB Share Investing, déclarait que la moyenne d’onces rachetées des clients sur une base mensuelle s’était accrue de près de 30% en avril, en comparaison à la moyenne des 12 mois précédents. Cependant, ce n’est qu’une légère augmentation comparée à celle des ventes directes aux clients qui est de l’ordre de 331% sur la même période.

Source: FNB (L’Average ‘buy’ représente ce qui est racheté des clients  et l’Average ‘sell’ ce qui est vendu aux clients). 

Selon Mr Binikos, les clients ne vendent pas sinon complètent leurs portefeuilles en achetant des krugerrands. FNB Share Investing a vendu plus d’onces ces dernières semaines que durant le mois d’Août 2011 au moment où l’or frôlait la barre des 1900 dollars l’once. Mr Binikos déclarait qu’en général ses clients achetaient plus qu’ils ne vendaient. Les ventes de krugerrands ont considérablement augmenté, surtout quand le prix de l’or chute.

Depuis son lancement en Février 2011, le FNB a vendu pour plus de 400 millions de rands de krugerrands. Les 2/3 des clients confient leurs pièces à FNB.

Bien que les ventes soient impactées par le taux de change Rand/dollar, les clients du FNB investissent dans les krugerrands pour diverses raisons et, en général, ils ne spéculent pas.

Des boutiques comme SA goldCoin/The Scoin Shop ont vu leurs ventes s’accroître de près de 468% à mi-avril. La baisse du prix de l’or est perçue comme une aubaine pour acheter.

L’or et les krugerrands demeurent parmi les achats préférés des investisseurs au détriment des actions minières, plus vulnérables celles-ci.

Même si le prix de l’or venait à baisser davantage, le rapport du taux de change du rand face au dollar empirerait d’autant. Dans un tel contexte, le marché de l’or offre aux investisseurs les meilleures garanties en terme de protection.

Il est conseillé de détenir entre 10 et 15% de son patrimoine en or, 2/3 en pièces lingots tels que des krugerrands et 1/3 en petites monnaies. Les Krugerrands et l’or physique sont toujours d’actualité comme ils l’étaient avant 1994.

Le South African Numismatic Dealers (SAAND) a déclaré que la récente baisse du prix de l’or avait déclenché une véritable frénésie d’achat massif du métal jaune. D’ailleurs, le fabricant de krugerrands, Rand Refinery, n’est pas en mesure de satisfaire la demande, voire impossible. La demande est 4 voire 5 fois supérieure à la normale.

Le prix de l’or augmentant, la demande de krugerrands devrait s’accentuer. La moindre baisse dans le prix de l’or pourrait donner lieu à un achat massif de krugerrands des investisseurs qui veulent rentrer dans le marché.

Le contexte

Les monnaies fiat ne sont pas adossées à l’or.

Quand les devises étaient basées sur l’étalon-or, les banques centrales pouvaient échanger une unité de devise par rapport à un certain poids d’or. De cette façon, l’argent papier pouvait être utilisé à la place de pièces d’or ou d’argent.

L’or n’est pas uniquement réservé aux riches. Les banques centrales à travers le monde, incluant celle de Chine et de la Corée du Sud, achètent de plus en plus d’or, et la demande provenant des investisseurs ne pouvait être aussi importante que maintenant. L’or est une valeur refuge en périodes de turbulence. Cela va prendre des années avant de revenir à une certaine stabilité. L’or demeure notre seule alternative face à toutes ces monnaies fiat – et c’est la raison pour laquelle l’or continuera de grimper.

 

Source : Extrait de Mineweb.com

Bannière pub AuCOFRE

A propos de mcamus

Avatar

Voir aussi

Vera Valor Philharmonique argent lingot

Les poinçons sur les pièces d’or et d’argent

Le poinçon est une marque appliquée par le fabricant ou l’importateur sur la bijouterie d’or …