Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Crise / La demande d’or physique bondit de 53% au second trimestre.

La demande d’or physique bondit de 53% au second trimestre.


Au cours du second trimestre, les consommateurs au niveau mondial ont acheté davantage d’or physique, essentiellement sur les marchés émergents. Un bond de près de 53% qui n’est pas resté inaperçu alors que le secteur des métaux précieux enregistrait des taux de vente trimestriels historiquement bas, selon le Conseil Mondial de l’Or.

En comparaison à la même période l’année dernière, le total des achats de bijoux, lingots et pièces en or est de 1083,2 tonnes. L’Inde a largement contribué dans cet effort puisque le pays enregistrait un record de 310 tonnes, soit une augmentation de près de 71% comparé à l’année précédente. La Chine occupe la seconde position avec un record de 275,7 tonnes, soit une augmentation de 87%.  La demande pour les lingots et pièces d’or a toujours été élévée en Chine tandis que la demande pour les bijoux a doublé en comparaison à l’année précédente. Cette forte demande pourrait être exceptionnelle puisque le second trimestre observe généralement une période relativement calme, surtout après le nouvel an chinois.

Les Chinois ont toujours acheté de l’or au moment des prix forts. La demande s’est maintenue à la hausse lors de la chute du prix de l’or, mettant en relief la confiance des Chinois dans cette valeur refuge sur le long terme.

La Chine devrait dépasser l’Inde en tant que plus grand consommateur d’or au monde cette année au vu des restrictions des importations d’or en Inde.

Cependant, la demande globale pour le métal jaune, en y intégrant les achats d’ETFs et d’or physique, a chuté sur la base d’un taux annualisé de 12% au cours du second trimestre soit à 856.3 tonnes. Ceci était essentiellement dû aux ventes massives d’ETFs, se fixant à 402.2 tonnes au second trimestre comparé aux 176.5 tonnes sur la seule période de janvier à mars.

Les fonds d’investissement et les investisseurs spéculatifs se sont retirés du marché de l’or  au cours de ces  derniers mois, démotivés des faibles taux d’inflation et des perspectives de la Réserve Fédérale américaine essentiellement.

Le milliardaire John Paulson a même réduit de moitié, au second trimestre, sa part d’actions déténues dans le fonds d’investissement d’ETFs le plus important au monde, SPDR Gold Trust, selon Reuters.

Les banques centrales ont ralenti significativement leurs achats récemment, selon le Conseil Mondial de l’Or. Alors que ces dernières demeuraient être des acheteurs potentiels au second trimestre, elles n’ont enregistré que 71.1 tonnes, comparé aux 109.7 tonnes au premier trimestre 2013 et 164.5 tonnes l’année précédente. Les achats étaient principalement effectués par les pays de la Communauté des Pays Indépendants (CIS), en incluant la Russie, qui a d’ailleurs enregistré l’achat le plus conséquent avec 15 tonnes.

La volatilité des prix, la faiblesse des monnaies des pays émergents et le déclin du taux des réserves de change de certaines banques centrales importantes peuvent être des raisons motivant la faible demande pour l’or selon le Conseil Mondial de l’Or.

Cependant, il est annoncé que les banques centrales demeurent être des acheteurs potentiels d’or, avec un prévisionnel annuel de 300 à 350 tonnes, suivant la moyenne de ces trois dernières années. Tant le désir de diversifier que le fait de ne pas dépendre du dollar sont des éléments moteurs qui soutiennent les banques centrales dans leurs politiques d’achat d’or.

Source : SwissAmerica.com

Bannière pub AuCOFRE

A propos de mcamus

Avatar

Voir aussi

Souverain britannique pièce en or

Le Souverain, la pièce d’or socle de l’Empire britannique

Le Souverain d’or est une pièce d’or extraordinaire : elle a traversé l’Histoire depuis plusieurs siècles, et on peut aussi estimer qu’elle en a écrit plusieurs pages. Frappée pour la première fois au XVe siècle, elle porte l’effigie des monarques qui ont régné sur l’Empire britannique. Elle fut pendant longtemps la pièce d’or la plus demandée et la plus réputée au monde.