Publicité
Frankilin Roosevel et son New Deal
Franklin Roosevelt et son New Deal

Pourquoi est-ce que depuis l’élection d’Obama, les médias américains sont truffés d’attaques contre son New Deal ? Pourquoi depuis l’investiture de Barack Obama, les articles de presses s’enchaînent pour conseiller au Président Obama de ne pas suivre ses pas ? Pourquoi est-ce que même dans Le Figaro il est annoncé que Roosevelt n’a fait qu’empirer la dépression de 1929 ? Pourquoi ce révisionnisme soudain ?
Des deux côtés de l’Atlantique, les intérêts financiers s’activent pour détruire l’héritage du Président américain Franklin Roosevelt, qui avait mis Wall Street devant les tribunaux, repris le contrôle du crédit et impulsé la phase de développement la plus vaste de l’histoire des Etats-Unis. Historiquement, ces intérêts n’ont jamais digéré leur défaite de 1933 et de 1945. La résurgence de l’esprit Rooseveltien et de ses politiques dans la nouvelle administration menacerait l’existence même de cette oligarchie, au moment où son système financier vit ses dernières heures. LIRE LA SUITE SUR AGORAVOX

Le New Deal a-t-il mis fin à la Grande Dépression des années 1930 ?

Contrairement à un mythe largement répandu, la réponse est non. L’évolution du chômage au cours des années 1930 le prouve. Alors qu’il avait frisé les 25% en 1933, première année de présidence de Franklin D. Roosevelt, il était encore de 15% à la fin de son premier mandat. Puis 1937 connaît une rechute brutale des conditions économiques – une crise dans la crise – le chômage remontant à 19%. En 1940 il est encore supérieur à 10%. Force est donc de constater que la dépression s’est prolongée durant des années malgré, ou à cause pensent aujourd’hui de nombreux économistes, de la politique du New Deal. LIRE LA SUITE SUR ATLANTIS.ORG

Les grandes lignes du New Deal

Certains historiens distinguent deux ou trois New Deals. L’analyse qui privilégie deux New Deals considère que le premier correspond au premier mandat de Roosevelt (ce qui inclut les « Cent Jours » dans le premier New Deal) et que le second correspond à la période 1936-1938, durant le second mandat. Dans la seconde analyse qui distingue trois New Deals, le premier correspond aux « Cent Jours » (entre le 9 mars et le 16 juin 1933) et comprend un grand nombre de mesures en faveur de la monnaie et du système bancaire en général, de l’agriculture, de l’industrie et de la lutte contre le chômage. Le deuxième New Deal débuta en novembre 1934 et correspond à la période 1936-1937. Le troisième, qui n’est pas toujours considéré en tant que tel (on le rattache parfois simplement au second New Deal) est appliqué en 1937 et en 1938. Cependant, la politique de Roosevelt dans les années 1930 se caractérisa par plus de continuités que de ruptures radicales. LIRE LA SUITE SUR WIKIPEDIA

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici