Publicité
Federal Reserve System
Federal Reserve System

Aujourd’hui a lieu la réunion mensuelle de la FED durant laquelle Ben Bernanke devrait annoncer (ou pas) un « assouplissement monétaire », à savoir l’injection massive de dollars afin de relancer l’économie américaine. Si cette décision va pencher en faveur d’un euro plus fort, elle aura aussi une influence décisive sur le cours des métaux précieux, logiquement à la hausse.

Mise à jour 18h54 : Le compte-rendu de la conférence sur le blog du Wall Street Journal et décisions du FOMC (Federal Open Market Committee)

Communiqué de la FED à propos sur la nouvelle politique monétaire des Etats-Unis.
« To support a stronger economic recovery and to help ensure that inflation, over time, is at the rate most consistent with its dual mandate, the Committee agreed today to increase policy accommodation by purchasing additional agency mortgage-backed securities at a pace of $40 billion per month. The Committee also will continue through the end of the year its program to extend the average maturity of its holdings of securities as announced in June, and it is maintaining its existing policy of reinvesting principal payments from its holdings of agency debt and agency mortgage-backed securities in agency mortgage-backed securities. These actions, which together will increase the Committee’s holdings of longer-term securities by about $85 billion each month through the end of the year, should put downward pressure on longer-term interest rates, support mortgage markets, and help to make broader financial conditions more accommodative. « 

Analyse:
L’objectif étant de maintenir son taux directeur le plus bas possible jusqu’à 2015, la FED va acheter des titres sur les marchés, des titres hypothéqués sur l’immobilier, afin de relancer le secteur ainsi que le marché de l’emploi, à raison de 40 milliards de dollars par mois, ce programme étant illimité et réajustable en fonction des résultats obtenus.
En clair, Ben Bernanke a annoncé l’assouplissement monétaire tant attendu, avec donc une nouvelle dévalorisation du dollar à la clé.
Si cette décision de soutenir l’économie peut rassurer les marchés, on se demande juste comment elle permettra de créer de l’emploi. Et tous rassurés qu’ils sont, cela n’empêchera les marchés de se replier vers les métaux précieux.

De notre point de vue, il serait étonnant que la FED rende une décision claire avant les élections présidentielles américaines qui auront lieu le 6 novembre prochain, par devoir de neutralité envers les deux partis.

Publicité

Sauf que le candidat républicain Mitt Romney, est clairement opposé à un QE3 (nouvelle émission monétaire), donc l’absence de décision sur la politique monétaire à suivre pourrait jouer en faveur du candidat démocrate Obama. Comme le disait Philippe Béchade dans l’interview qu’il nous a accordée en août, il faudra donc traquer la moindre virgule du communiqué pour savoir de quel côté la FED va faire pencher la balance !

Quoiqu’il en soit, la moindre déclaration de la FED a une incidence certaine sur le cours de l’or à la hausse. Les investisseurs ont commencé à anticiper, en témoigne la remontée spectaculaire du cours de l’or depuis la rentrée. Un assouplissement monétaire implique une nouvelle dévaluation du dollar qui entraîne une hausse mécanique du cours des métaux précieux et l’absence de décision rend les marchés nerveux qui, faute d’être rassurés, se réfugient dans les valeurs refuge habituelles.

Conclusion, on s’attend rapidement à de nouveaux records du cours de l’or. Il peut être sage d’en acheter dès maintenant !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici