tous les viagra generique secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement acheter cialis pas cher
Accueil / AUCOFFRE / Eric Maillard, designer de pièces VeraValor pour AuCOFFRE.com
design vera valor vera max collector
Eric Maillard, designer de Vera Valor pour AuCOFFRE.com

Eric Maillard, designer de pièces VeraValor pour AuCOFFRE.com


Eric est le designer des Vera Valor depuis le début, je le connais personnellement depuis 20 vingt. Aujourd’hui, il travaille sur les futures VeraMax Collector dont il a déjà signé le design en 2017. Je lui ai demandé de nous parler de son métier et de notre collaboration, durable comme l’or !

Est-ce que tu peux nous expliquer en quoi consiste ton métier ?
Eric Maillard – Je suis designer graphique à Montréal. Cela fait 12 ans que je suis à mon compte. Je me suis spécialisé dans la conception et production de matériel promotionnel, web et imprimé. Je réalise notamment des logos, des pubs magazine et numériques, des brochures, dépliants, affiches et aussi des sites web corporate…
J’ai de temps en temps d’autres missions qui me permettent de toucher à toutes les facettes d’un projet : idéation, rédaction, direction artistique, graphisme, illustration…

Qu’est-ce qui te plaît dans le design de pièces, en quoi est-ce différent ?
EM – Les mandats de conception de pièces me plaisent parce qu’ils sont très différent de mes travaux habituels. C’est de la conception graphique pure, je peux laisser libre cours à ma fibre artistique et à l’illustration.
Le défi est d’intégrer toutes les informations requises d’une façon originale et visuellement plaisante, sur une surface ronde et parfois très petite.

Peux-tu nous dire comment le design des Vera Valor a évolué ?
EM – L’expérience croît avec les “missions” et les pièces. La gamme VV (VeraValor) a beaucoup évolué depuis la première VV jusqu’à maintenant.
Le mandat pour la première VV était de faire un jeton de 1 once, clairement identifié à AuCOFFRE.com, mais sans aucun élément artistique : pas de « fioritures », pas de motifs artistiques, pas de valeur ajoutée.

Vera Valor design pièce jeton or investissement

Au moment de réaliser la première Vera Silver, la problématique était de couvrir la surface (plus grande pour une pièce en argent) de motifs pour masquer d’éventuelles marques sur le métal. Ce qui a ouvert la voie à des motifs de trames et plus tard à du guilloché (trames géométriques entrelacées).
La Vera Silver Zanzibar était une première occasion de développer un visuel pour un sujet précis : l’archipel de Zanzibar.
La série Vera Max Collector est l’opportunité de créer une collection complète de 12 pièces et de décliner toute une série de visuels dans un même style.

Comment devient-on designer pour AuCOFFRE.com ?
EM – Ma collaboration avec AuCOFFRE.com remonte à l’automne 2010 quand j’ai été mandaté pour développer l’interface web du service LinGold en langue anglaise.
Ce travail m’a amené à développer une signature corporative pour Lingold.com ; laquelle a par la suite été déclinée à tous les services de l’entreprise AuCoffre.com. Cette nouvelle signature (logo avec les 3 arcs de cercle) a servi d’élément graphique de base pour la conception des premières Vera Valor.

Sur quels types de produits, de projets, aimes-tu travailler le plus ?
EM – Chaque projet est un défi intéressant à relever. Les grandes pièces en argent en particulier offrent la possibilité de développer un visuel sur une plus grande surface et donc de travailler des designs avec plus de détail.
La gravure laser sur or offre, je pense, un potentiel de créativité que l’équipe d’AuCOFFRE et moi commençons seulement à explorer.

De quel dessin de pièce es-tu le plus fier ?
EM – Celui de la Vera Silver Zanzibar. J’aime particulièrement le traitement de la carte sur le revers qui donne un bel effet de trame, tout en étant un élément représentatif du sujet.
Il fallait intégrer beaucoup d’éléments distincts sur la surface et le résultat final est quand même riche et bien balancé pour donner beaucoup d’unicité à la pièce.

Vera Silver Zandibar jeton argent

Comment ça s’est passé pour le design des VeraMax Collector 2017 ?
EM – Comme toujours avec l’équipe d’AuCOFFRE, ça part d’une grande confiance qui est très appréciée. Les directives de départ sont larges et me permettent beaucoup de souplesse et d’exploration.
Il s’agissait d’illustrer les 12 mois de l’année par un élément graphique représentatif de chacun.
C’est d’abord toi qui a déterminé une liste de départ de 12 sujets pour donner une direction.
À partir de là, chaque pièce était l’occasion pour chacun d’émettre des idées de sujets et de motifs. Le but étant de présenter des sujets qui parlent facilement au plus grand nombre, qui se décodent rapidement et qui soient intéressants graphiquement. Très vite, la représentation de phénomènes naturels et d’activités saisonnières s’est imposée. Ça offre des sujets plus intemporels et multi-culturels.

Le plus grand défi a été au niveau de la production en gravure laser qui a nécessité beaucoup de tests et de révision des premiers designs. Il fallait trouver le bon équilibre entre niveau de détail de l’illustration et complexité de la gravure sur une si petite surface. Le niveau de qualité et de précision de la gravure laser est impressionnant et David, qui en charge de la production au laser chez AuCoffre, a acquis une très bonne maîtrise de l’outil et des contraintes propres au métal or.

Quelles sont les particularités, les exigences que requiert le design d’une pièce ?
EM – En tant que designer habitué depuis toujours à travailler en vue d’une impression sur papier, ou plus directement pour un visionnement direct sur écran, le défi est d’anticiper comment un design va se traduire en relief sur la surface d’une pièce frappée.
Il faut essayer de visualiser le jeu de lumière sur les différents niveaux et la lisibilité du lettrage et des mentions inscrites en très petit.
C’est aussi un challenge particulièrement intéressant que de réaliser des rendus « réalistes » en couleur qui servent à nous donner la meilleure idée possible de l’aspect final d’un concept avant sa réalisation.
Pour les VeraMax Collector, le défi est d’évaluer les capacités de la gravure au laser pour reproduire un motif complexe sur une surface de 21mm de diamètre.

VeraMax Collector or pur
VeraMax Collector 1/10e d’once (c) AuCOFFRE.com

C’est aussi de travailler le concept initial de façon à avoir une illustration qui s’étend sur toute la surface de la pièce (pour éviter les zones vides), tout en étant assez épurée et aérée pour éviter le déséquilibre entre les zones trop chargées et les traits trop fins.

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Comprendre le fonctionnement et l’intérêt d’une blockchain en 5 minutes

Un système de transactions et d’épargne fonctionnant avec une blockchain garantit la sécurisation et la traçabilité des échanges.