tous les viagra generique secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement acheter cialis pas cher
Accueil / AUCOFFRE / Comprendre le fonctionnement et l’intérêt d’une blockchain en 5 minutes
Blockchain et Fintech - Infographie AuCOFFRE.com

Comprendre le fonctionnement et l’intérêt d’une blockchain en 5 minutes


L’été dernier, j’expliquais que l’argent n’était plus un bien public. Peu de temps après, je plaidais pour une monnaie démocratique en évoquant les systèmes de transaction par blockchain. Depuis l’idée a suivi son chemin.

Un système de transactions et d’épargne fonctionnant avec une blockchain garantit la sécurisation et la traçabilité des échanges. C’est pourquoi AuCOFFRE.com a choisi d’appliquer en test ce système novateur auprès de ses membres, qui vont constituer le réseau fondateur. L’idée est de les faire participer au développement d’une blockchain, puis de l’implémenter en production. Je vais vous expliquer en 5 minutes comment ça marche et pourquoi nous avons fait ce choix.

Transparence et sécurité

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, fonctionnant sans organe central de contrôle. Cette chaîne de données indépendantes les unes des autres est consultable par tous et infalsifiable, ce qui en fait un système à la fois transparent et sécurisé.

Pour faire fonctionner une blockchain, il faut un réseau de membres, qui partagent une base de données ou un livre de comptes distribué (DLT), s’échangent des informations et effectuent des transactions entre eux. Un réseau par exemple constitué par les membres d’Aucoffre.com est idéal.

Dès qu’un membre du réseau de la blockchain ajoute une écriture, une transaction par exemple, celle-ci devient inviolable. Cet outil novateur tend vers plus de transparence, parmi les membres d’un même réseau et assure confidentialité et sécurité absolue.

Pourquoi une blockchain pour AuCOFFRE.com ?

La blockchain est particulièrement adaptée aux monnaies complémentaires et systèmes financiers alternatifs. C’est pourquoi Aucoffre.com a choisi de l’implémenter, en test dans un premier temps, à sa plateforme d’intermédiation spécialisée dans les métaux précieux.

Non seulement les transactions sont inviolables et transparentes pour les membres, mais les auditeurs, les commissaires aux comptes et les douanes peuvent aussi se servir de la blockchain comme support et outil de contrôle, ce qui simplifie grandement les vérifications de traçabilité requises qu’ils sont tenus de réaliser.

La blockchain, comment ça marche ?

fonctionnement blockchain transactions
Blockchain et Fintech – Infographie AuCOFFRE.com

Pour télécharger l’infographie, cliquer ici.

La blockchain pour rendre le pouvoir aux utilisateurs

J’ai toujours pensé que les citoyens devaient se réapproprier la monnaie, LEUR monnaie, mais pas avec une monnaie électronique aussi volatile que le Bitcoin. Le VeraCash répond à cette problématique car il est adossé à l’or et donc beaucoup plus stable.

Mais je voulais aller plus loin en proposant aux utilisateurs de garantir eux-mêmes leurs transactions de façon totalement transparente et sécurisée, et sortant du joug des banques, sans pour autant tomber dans les travers des gouvernances faussement participatives telles que celles mises en oeuvre pour les monnaies locales en France.

La blockchain est justement un moyen de décentraliser le pouvoir financier aux utilisateurs. Elle leur permet d’agréger de nouvelles informations aux données existantes, sans établissement bancaire, ni intermédiaire, ni tiers de confiance. Tout cela est offert par la puissance du système de cryptage mis en œuvre et les règles employées pour le déployer ; règles visibles potentiellement par tous mais impossibles à changer sans l’accord global de tous les utilisateurs. Bref, ce sont les mathématiques qui sont garantes de l’intégrité du système et de son aspect démocratique, non détournable par une minorité.

C’est pourquoi nous avons créé une association de membres d’AuCoffre, avec une logique de livre de compte distribué, où chaque utilisateur est amené à gérer de manière décentralisée la blockchain en s’assurant de son développement et à terme de sa gestion autonome.

Au-delà de la décentralisation du pouvoir financier, la blockchain permet de répondre à une inquiétude majeure : celle du vol et de l’altération des données personnelles. En étant validées par la blockchain, elles sont d’une part distribuées en toute transparence, mais aussi cryptées. Les utilisateurs seront partie prenante du fonctionnement de la blockchain, mais ils ne peuvent pas pour autant consulter en clair les informations et les opérations d’autres utilisateurs. Les membres de l’association d’Aucoffre n’auront évidemment accès, comme n’importe quel membre, qu’aux informations qui les concernent.

Le système est pour l’instant appliqué en test auprès de nos membres. Une fois développée, la blockchain sera implémentée en production pour répondre à nos devoir légaux vis-à-vis de nos autorités de contrôle (douanes, commissaires aux comptes, cabinets d’audits…).

Son déploiement s’effectuera en plusieurs phases courant 2017, en parallèle du système de transaction actuel dans un premier temps pour venir le remplacer entièrement dans un second temps.

Passée la phase de test sur Aucoffre, la suite logique sera d’appliquer la blockchain au système transactionnel VeraCash.
Le système répondra ainsi aux évolutions et aux problématiques des moyens de paiement actuelles avec :
– une monnaie complémentaire adossée aux matières précieuses (le VeraCash)
– des transactions transparentes et sécurisées
– indépendantes de tout organe de contrôle centralisé.

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

or préserve valeur selon devises

Chine, devises : les facteurs haussiers du cours de l’or

Philippe Béchade explique pourquoi la demande en or de la Chine croissante et la guerre que se livrent les monnaies vont contribuer à la hausse du cours de l’or pour les années à venir.