Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / AUCOFFRE / Le savetier et le financier, une fable cousue d’or

Le savetier et le financier, une fable cousue d’or


Jean de La_Fontaine_Le Savetier et le Financier (c) Larousse

A quoi reconnaît-on un texte de qualité ? Il est comme l’or, il dure dans le temps et raisonne avec le présent. La preuve avec cette fable de Jean de La Fontaine qui est toujours d’une étonnante actualité, comme tous ses écrits. Vous verrez que la préoccupation de la garde de l’or chez soi ne date pas d’hier.

Avoir de l’or chez soi c’est pactiser avec le diable !
C’est Serge, un client d’AuCOFFRE.com, dont l’interview suit cet article, qui nous a fait part de la fable du savetier et du financier. Cette fable que vous pouvez (re)découvrir sur ce lien parle d’un savetier gai comme un pinson qui perdit le sommeil et la joie dès lors qu’il garda de l’or chez lui. Plutôt habitué à vivre au jour le jour et à ne pas compter ses revenus à l’année, ce n’était point dans les habitudes du savetier de thésauriser. Son voisin financier, étonné de ce fonctionnement de « cigale » lui propose alors un marché : garder chez lui une véritable fortune, 100 écus d’or, afin d’en disposer quand il le souhaitait. L’histoire ne dit pas à combien s’élevaient les taux d’intérêt, mais l’histoire entraîna plus de pertes que de profits.
En acceptant le marché du financier, le savetier pactise avec le diable. Le savetier a peur de se faire voler, devient de plus en plus paranoïaque et finit par perdre le sommeil et sa joie de vivre. Et la fable se termine ainsi : « Rendez-moi, lui dit-il, mes chansons et mon somme, Et reprenez vos cent écus ». On pourra effectuer un parallèle évident avec L’avare de Molière dont l’obsession du protagoniste pour sa cassette n’est pas sans rappeler celle du savetier.

Le cours du cambriolage en hausse
Si nous vous parlons de cette fable, c’est parce qu’elle fait complètement écho avec les services proposés par AuCOFFRE.com et qu’elle illustre parfaitement la philosophie de la plateforme.
La mise en garde des pièces dans des coffres externalisés évite bien des contraintes à ses clients. Comme nous l’évoquions précédemment dans cet article, détenir de l’or chez soi est devenu un acte de plus en plus risqué.
Les cambriolages et les séquestrations avec violence sont hélas de plus en plus courants. Avec le cours élevé de l’or, les malfaiteurs sont prêts à tout et cette tendance ne va hélas qu’empirer.

En dehors du problème de sécurité, la plateforme permet aussi d’acheter et de revendre des pièces sans sortir du système, sans avoir à gérer des problèmes d’envoi et de logistique, puisque tout se passe au sein du même coffre. Comme Serge, les clients peuvent tout à fait se faire livrer quelques pièces chez eux, mais Serge a bien compris le sens de la fable et ne tient pas conserver l’or chez lui.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Succession : la donation de son vivant, une option intéressante

Héritage, succession, donation : pièces d’or et transmission patrimoniale

Il y a plusieurs façon de transmettre ses biens. Chez AuCOFFRE.com, nous avons pensé à toutes les solutions permettant de faciliter la donation et la transmission de vos pièces d’or et d’argent.