Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Asie / L’or, le Terminator des monnaies : « I’ll be back »

L’or, le Terminator des monnaies : « I’ll be back »


Paiement du pétrole iranien en or
Paiement du pétrole iranien en or

Plus qu’une tendance, c’est un signal fort qui se confirme : l’or revient sur le marché comme monnaie d’échange. Ainsi, la Chine, plus gros importateur de pétrole iranien, emboite le pas de l’Inde et évite l’embargo imposé à l’Iran en choisissant de payer le brut en or.

L’Iran, le nouvel ennemi aux riches ressources ?
Parce qu’il a décidé de poursuivre son programme nucléaire, l’Iran s’est vu imposer des sanctions par les Etats-Unis fin 2011. L’embargo pétrolier qui prendra effet en juin interdit le paiement du brut iranien en devises de change internationales (dollars, yens, euros…). Peu après, l’Union Européenne a annoncé qu’elle allait suivre elle aussi l’embargo qu’elle appliquera en juillet.

L’or revient dans le circuit
Si l’Iran ne représente pas un pourcentage énorme des importations pétrolières des Etats-Unis et de l’UE, il n’en va pas de même pour l’Inde et la Chine qui représentent  à eux deux 40% des importations. Aussi l’Inde qui a de gros besoins en pétrole, a choisi de maintenir ses échanges commerciaux avec l’Iran en réglant ses factures en or.

Dimanche dernier, on apprenait par le magazine Forbes que la Chine aussi allait éviter les sanctions financières imposées sur l’Iran en achetant son pétrole avec de l’or. Le pays, plus gros producteur mais aussi plus gros demandeur d’or, importe déjà énormément de métal jaune (ses importations ont triplé en 2011, avec 428 tonnes). Une telle décision ne va faire qu’amplifier les répercussions économiques sur le prix de l’or.

L’or, monnaie de change et arme politique
L’or qui revient de plus en plus dans le circuit des moyens de paiement va aussi prendre une envergure plus politique et devenir une vraie arme de guerre. Ces évènements viennent confirmer la tendance haussière du marché de l’or pour des années. Au même titre que les investisseurs ont fait de judicieux placements en misant sur l’or dès 2007, il en va de même pour les investisseurs d’aujourd’hui, quand ils verront que l’once aura franchi la barre des 2000$ dans quelques mois.

L’or est depuis quelques mois dans une phase de consolidation, son cours est en-deçà de la valeur qu’il devrait atteindre en réalité. C’est donc le bon moment de fortifier ses positions sur l’or, avant l’été prochain. D’autant qu’avec les élections présidentielles aux Etats-Unis en novembre prochain, l’incertitude de l’avenir économique du pays provoquera incontestablement une nouvelle ruée vers l’or… qui ne va pas rester autour des 1640$ du moment.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

cours de l'or augmentation

L’or toujours en hausse, le Bitcoin aussi

Les cours de l’or en dollars et en euros mais celui aussi du Bitcoin dans …