Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Non classé / Diamonds Are Forever versus Goldfinger

Diamonds Are Forever versus Goldfinger


Le diamant est-il une bonne valeur refuge ?
Le diamant est-il une bonne valeur refuge ?

Est-ce un hasard si les deux films de James Bond portent des noms de valeur refuge ? Non, car l’or comme les diamants sont des richesses aussi bien convoitées par les gouvernements que par les malfrats. Ils ont tout à fait leur place dans des films d’espionnage car ils sont des enjeux extrêmement précieux. Le journal 20Minutes consacre d’ailleurs au diamant un encart dans la rubrique « Placement ». Alors le diamant, un bon placement ?

« Selon le Private Diamond Club, le diamant est le placement de la décennie »
En 2011, le prix des diamants aurait, comme l’or, augmenté de 29% en 2011. Et le représentant de la société belge Private Diamond Club d’affirmer que le diamant serait « le placement de la décennie » et que contrairement à l’or, la valeur des monnaies n’influence pas celle du diamant.

Grâce notamment à la crise et à la forte demande des pays émergents comme la Chine (déjà très gourmande en or), la demande en diamant devrait suivre une progression constante de 6% jusqu’en 2020, avec une offre de 2,8%, ce qui va continuer de faire grimper les prix.

Comme l’or, le diamant est un placement sur le long terme dont la valeur s’accroît avec le temps, mais il ne faut pas l’envisager comme un investissement spéculatif sur le court terme.

Les Français plus sur l’or
Qu’il s’agisse d’un achat affectif, sentimental, les Français font cadeau à leur tendre et chère d’une valeur refuge en leur offrant un diamant. Mais s’agit-il d’un bon placement pour autant ? Non.

En voici les principales raisons :
•    Contrairement à l’or, le diamant est soumis à la TVA (dont il faut compenser le coût à la revente).
•    Le diamant est un produit de luxe, et si le secteur du luxe résiste bien à la crise dans un premier temps, il finit toujours par être touché de plein fouet dans un second temps.
•    Il est plus difficile de détecter un faux diamant ou un diamant industriel d’un vrai que pour l’or.
•    Enfin, le diamant n’est pas sécable. On ne peut fractionner un diamant sans lui ôter de la valeur, alors que l’or peut être refondu « à l’infini » en plusieurs parties sécables sans perdre de sa valeur. Un gros diamant coûte bien plus que plusieurs petits diamants d’un poids total analogue.
En plus, les Français sont en outre échaudés par l’expérience de l’investissement dans la pierre précieuse à la fin des années 70. Un investissement massif dans le diamant avait créé une bulle et quand les acheteurs ont voulu revendre le fruit de leur investissement, le secteur de la joaillerie n’a pas suivi et les prix ont chuté.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Or Valeur Refuge

L’or est-il encore une valeur refuge ?

Devant l’apparent manque de réaction de l’or face au mini-krach boursier du début du mois …