Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Crise / Décrochage du prix de l’or : Marché de l’or papier Vs or physique d’investissement

Décrochage du prix de l’or : Marché de l’or papier Vs or physique d’investissement


Nous observons un véritable décrochage de plus en plus important entre le prix du marché de l’or papier et celui de l’or d’investissement. Selon la banque d’investissement, la Société Générale, les primes sur les achats de lingots d’or physique ont atteint des niveaux records depuis fin 2008 et, ceci, malgré le fait que les investisseurs ‘professionnels’ du marché de l’or papier semblent s’orienter dans la direction opposée.

Le graphique ci-dessous dénote les positions courtes des spéculateurs d’options et de ‘futures’ d’or du COMEX : elles se trouvent à un niveau record en mars 2013 après avoir augmenté de près de 4.3 millions d’onces à fin septembre. Au même moment, les ETFs n’ont connu qu’un seul jour d’achat sur une période de 34 jours.

 

 

 

Alors que baucoup d’investisseurs professionnels semblent avoir abandonné le marché des contrats ‘futurs’, tout l’opposé se produit sur le marché de l’or physique. La récente chute des prix a provoqué une véritable frénésie d’achat en Asie et ailleurs dans le monde, se traduisant par une rareté de lingots et de pièces notamment à Hong-Kong, Singapour ou Tokyo. L’augmentation subite de la demande a surpris beaucoup de commerçants et les primes sur le prix de l’or physique a explosé.

Le US Mint a dû suspendre pendant un certain temps la vente de quelques pièces, la demande s’incrémentant. Il fut vendu par moins de 210.000 onces de pièces d’or d’American Eagle en avril dernier, soit trois et demie de plus que les 62.000 onces vendues en mars. De la même manière, le Perth Mint, en Australie, a dû travailler jour et nuit pour pouvoir répondre à l’importante demande de commandes, ce qui ne s’était pas produit depuis la crise financière mondiale en 2008. Les primes sur les lingots d’or ont atteint des niveaux records de fin 2008 à Singapour. A Hong-Kong, elles ont augmenté de 4 dollars l’once sur les 18 derniers mois

Au Moyen-Orient, nous avons pu constater que tant la Turquie que Dubai ont connu des ruptures d’approvisionnements en terme de lingots d’or d’investissement. Les commerçants ont payé une prime entre 6 et 9 dollars l’once sur les lingots d’un kilo.

Les ventes au détail en Chine ont triplé à la mi-avril, juste après la forte correction du prix de l’or, selon le China Gold Association. Au Shanghai Gold Exchange (Bourse de l’or de Shanghai), les volumes d’or physique négociés au quotidien étaient en moyenne de 12.9 tonnes depuis le tout début de cette année 2013 jusqu’à début avril. Au cours de cette période, la moyenne de la prime du Shanghai Gold Exchange était légèrement au-dessus des 13 dollars l’once, une augmentation conséquente sur la prime moyenne de 2012, qui se situait aux environs des 7 dollars l’once.

Il est assez curieux de constater que, au cours de la correction des prix entre le 11 et le 26 avril, le volume physique d’or négocié au Shanghai Gold Exchange observait une moyenne  quotidienne de 32.6 tonnes, avec une prime moyenne de 20.4 dollars sur le prix fixé par le London Fix.

Quant à l’Inde, la demande d’investissement, essentiellement motivée par certaines festivités liées aux coutumes culturelles et religieuses, justifie l’augmentation significative des primes, ces dernières ayant atteint brièvement des records de 30 dollars l’once, avant de revenir au niveau des 8 dollars.

Les importations d’or de l’Inde ont dépassé les 100 tonnes au mois d’avril et le mois de mai aura fort probablement enregistré  ces mêmes chiffres – tout en sachant que la banque Centrale de l’Inde vise à davantage restreindre voire interdire les importations de métaux précieux.

Bien que les primes sur les pièces et lingots d’investissement aient déjà diminué depuis la mi-avril, ces  dernières se maintiennent à des niveaux élevés sur beaucoup d’autres marchés, avec une demande à la hausse lors de chaque baisse du prix de l’or. Ateliers et raffineries ont du mal à suivre et doivent travailler sans relache pour pouvoir honorer toutes les commandes.

Les gens exigent de plus en plus d’or physique : n’hésitez pas à consulter le site d’AUCOFFRE.COM pour les pièces d’une d’or pur, les Vera Valor  ainsi que les demi-Vera Valor.

 

Source: Ext. OroyFinanzas.com et Zero Hedge. Comp. Aucoffre.com

Bannière pub AuCOFRE

A propos de mcamus

Avatar

Voir aussi

pépite or production aurifère mine d'or

D’où vient l’or ?

Si l’homme exploite l’or depuis environ six mille ans, on considère que le métal précieux …