Publicité
Corrélation entre l or et les CDS souverains des pays du G-10.
Corrélation entre l or et les CDS souverains des pays du G-10.

Une fois que nous avons eu la certitude que les banques centrales et les autorités budgétaires de la planète étaient résolues à renflouer les banques en mal d’argent frais en substituant des titres de créance émis par le secteur privé à ceux du secteur public, le principal risque de défaut encouru par
le système financier international a été transféré du secteur privé au secteur public. Ceci est illustré par l’augmentation de la corrélation entre l’or et les CDS souverains des pays du G-10.
Cette corrélation, négative à la fin de l’année 2008, est devenue très positive au premier trimestre 2009.
Pour nous, la corrélation positive élevée et stable entre le prix de l’or et un indice calculé à partir des prix (pondérés par le PIB) des swaps d’échéance 5 ans permettant de se protéger contre le défaut d’un pays du G10 suggère que le dernier facteur clé influant sur la demande d’or est le désir de se couvrir contre le risque d’un défaut souverain. La crédibilité des autorités des grands pays/des grandes régions de la planète, qu’il soit question de la pertinence des solutions qu’elles proposent d’apporter à la crise mondiale ou de la viabilité de leur plan de relance, jouera un rôle crucial dans l’évolution future de la demande d’or émanant des investisseurs. Nic Brown / Etude Natixis

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici