Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Développement durable / L’or des mercenaires
Souvent, l’histoire de l’or est mêlée à du sang ou au blanchiment d'argent. L'"or vert" devrait remédier à cet état de fait.

L’or des mercenaires


Souvent, l’histoire de l’or est mêlée à du sang. Le 5 novembre dernier, ce sont des orpailleurs légaux qui sont tombés dans l’embuscade d’hommes armés jusqu’aux dents, causant un mort. Et quand ce n’est pas au sang, c’est à de l’argent sale… A Villepinte en octobre dernier, ce sont des dizaines de pièces d’or qui ont été découvertes avec des plants de cannabis au domicile d’un suspect. L’histoire de l’or n’est pas toujours brillante et va parfois de pair avec tous les trafics.

L’extraction illégale de l’or est un poison
Le trafic et l’exploitation illégale d’or nourrissent l’économie mafieuse. Il n’y a qu’à suivre le trajet du mercure (qui sert à l’extraction de l’or) pour remonter le filon. Le mercure arrive souvent par la même voie empruntée que pour les armes, la drogue, l’alcool et la prostitution. L’or prend ensuite le chemin inverse de ces trafics, c’est un échange, il arrive sur des comptoirs secrets comme au Surinam par exemple, et sert notamment à financer une économie parallèle, à blanchir de l’argent.

L’extraction illégale d’or est un fléau économique à bien des égards. Rien qu’en France, 7 tonnes d’or échappent au contrôle la Direction régionale de l’Industrie, pour 3 seulement qui sont déclarées, la douane enregistrant l’exportation de 10 tonnes d’or par an.

L’or est une exploitation de la misère
Le trafic illégal d’or va presque systématiquement de paire le trafic humain. Outre l’économie parallèle, l’exploitation de la misère humaine est un des corollaires de l’orpaillage illégal. L’homme, rendu fou par l’or, exploite son prochain en le réduisant en esclavage et peut aller jusqu’à tuer son prochain pour quelques pépites.

Les petites mines artisanales si essentielles à la production d’or dépendent plus ou moins directement de ces grosses exploitations minières illégales. Plus de 15 millions de mineurs se retrouvent dans les chaînes d’approvisionnement de l’or, devant lutter pour imposer un prix de leur or correct et conforme. Une majorité est directement exploitée par des entrepreneurs qui n’hésitent pas à les payer au compte-goutte et à les flouer sur le poids et la pureté de leur or. Sans parler des conditions de travail ou de logement, ou encore l’accès aux soins et à l’éducation.

La violence et les règlements de compte sont le quotidien des chercheurs d’or. Autre conséquence inhumaine, la prostitution, avec son cortège de maladies, le SIDA. Situées dans des zones très reculées, les exploitations minières attirent une clientèle de miniers, mais aussi de militaires corrompus qui couvrent l’activité aurifère.

L’avenir est dans l’or vert
L’or vert est l’avenir de l’or : une extraction propre et équitable de l’or offre un salut au métal jaune. C’est le cas de nouvelles pièces d’investissement comme la Vera Valor, conçue avec de l’or extrait proprement : qui respecte à la fois l’environnement et dont l’exploitation assure de meilleures conditions sociales, salariales et sanitaires aux travailleurs de l’or.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Le Développement durable

Le développement durable (anglais : sustainable développement, parfois directement traduit en développement soutenable) est une …