tous les viagra generique secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement acheter cialis pas cher
Accueil / Gestion de patrimoine / Immobilier : des charges de plus en plus intenables
Crédit immobilier

Immobilier : des charges de plus en plus intenables


Investir dans l’immobilier reste un des placements préférés des Français mais au vue des dernières évolutions du marché et des hausses d’impôt, est-ce que cela reste rentable ? Des villes comme Bordeaux ou Nantes, qui étaient bien placées en termes de prix sont en train de devenir inaccessibles, pour l’habitation comme pour l’investissement locatif…

L’investissement immobilier de plus en plus compliqués

Il est loin le temps où il suffisait d’acheter un bien et d’attendre pour ensuite recevoir des retours sur investissement.  Les achats immobiliers sont devenus complexes avec des bulles spéculatives qui font artificiellement grimper les prix ou des produits qui se vendent moins bien. Si Paris reste toujours au zénith pour l’immobilier, le haut conseil de stabilité financière français a noté dès l’année dernière que l’immobilier commercial francilien commençait à être moins rentable. Et les investisseurs n’ont pas encore intégré cette baisse dans leurs placements.

A Bordeaux, par exemple, la hausse du prix du m2 est spectaculaire avec +12.2% sur un an. Avec les perspectives offertes par la LGV Paris-Bordeaux, la belle endormie s’est bien réveillée et enregistre la plus forte progression entre juillet 2016 et juillet 2017. En revanche, le Nord de la France est moins impacté avec des prix à la baisse autour de 6%, comme à Tourcoing ou Roubaix.

Des taxes en hausse

A la difficulté de trouver le bien idéal, s’ajoutent des nouvelles taxes qui rendent l’investissement plus aléatoire. L’annonce de l’exonération de taxe d’habitation par le gouvernement d’Edouard Philippe ne va pas faire oublier la hausse de la surtaxe pour les résidences secondaires en zones tendues. C’est ainsi que la Ville de Paris vient d’annoncer une hausse de 60 à 250% du montant de la taxe et elle ne compte pas s’arrêter là puisque les logements vacants sont aussi visés. Là aussi une augmentation substantielle de la taxe sert à dissuader les propriétaires de laisser leur logement inoccupé. Et Paris n’est pas la seule ville à plébisciter ces nouveaux impôts : même Bidart dans la Pays basque a choisi cette solution pour inciter la location mais aussi pour récupérer plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Alors est-ce que la pierre est si performante que ça ? L’or semble être une alternative bien plus sûre et plus tranquille … Pas de surtaxe qui apparaisse selon la volonté des élus ou des locataires qui ne paient pas leur loyer. Un investissement sûr, sans histoire, et surtout plus accessible !

 

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Equity crowdfundingfinancement participatif pour entreprises

Le crowdfunding pour entreprises, ça marche ?

Faiblesse des rendements, nouvelle fiscalité… Tout est fait pour inciter les épargnants à se détourner des actifs “classiques” pour les orienter vers d’autres formes de placements, notamment le financement participatif pour les entreprises. Pourquoi pas ? A condition d’équilibrer dynamisme et sécurité !