tous les viagra generique secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement acheter cialis pas cher
Accueil / Gestion de patrimoine / Comment trader de l’or ?

Comment trader de l’or ?


Il y a deux façons d’acheter de l’or : sous forme physique et sous forme papier avec des ETFs. Les deux sont complémentaires mais prudence avec l’or papier.

Or physique, or papier, 2 façons d’acheter

Pour rappel, on désigne par or papier un produit financier négociable en bourse, qui reproduit l’or physique en indice boursier, comme les Exchange Traded Fund ou ETF(s). Il s’agit d’un « tracker » qui subit les mêmes variations que l’indice qu’il suit et peut donc être amené à évoluer à la hausse ou à la baisse.

Ce sont des investissements qui reproduisent la performance d’actifs, d’actions (indices boursiers), devises, matières premières, obligations. Ils s’échangent à une valeur très proche de celle de leurs actifs sous-jacents. Ces fonds sont gérés de manière passive par leur direction, leur but étant simplement de reproduire l’évolution d’un actif, pas de le surpasser. On peut les acheter sur des plateformes d’échange dédiées.

Volatilité de l’or papier

Comme je l’expliquais sur LeRevenu.com, or physique et or papier répondent à des attentes différentes et sont complémentaires, mais prudence sur l’investissement papier qui présente les mêmes risques que n’importe quelle autre valeur boursière. Si des plus-values peuvent être réalisées rapidement, l’investissement peut à l’inverse être considérablement réduit, si ce n’est perdu en cas de krach, comme ce fut le cas en 2008, lors de la faillite de l’assureur américain AIG (alors principal émetteur d’ETFs). Tous les indices boursiers ont dégringolé et le cours de l’once a dévissé dans le sillage de nombreuses actions, pendant que la valeur des pièces en or explosait. La forte demande de Napoléon 20F a fait s’envoler les prix en plein cœur de la crise.

Attention aussi au risque de contrepartie

Outre une volatilité propre à toute action boursière, le mécanisme des ETFs fait en sorte que, à moins que vous n’en possédiez des quantités significatives, vous n’avez rien d’autre qu’une créance sur l’actif sous-jacent réel (de l’or papier). Et l’on entend plusieurs histoires de personnes qui ont essayé d’échanger leurs parts importantes d’ETFs pour du métal physique et à qui on a dit qu’ils ne pourraient pas l’avoir. Pour 100 personnes (ou entités avec des réclamations sur l’or), une seule est susceptible d’obtenir la once d’or achetée en bourse.

Ces fonds dont la structure est relativement complexe et opaque, offrent une exposition au cours de l’or par la propriété indirecte d’or via de parts. La plupart du temps l’or est stocké par des banques d’affaires comme HSBC, JP Morgan… Bien que les coûts soient attrayants, vous vous exposez à plusieurs risques de contrepartie, la faillite du courtier, la faillite du fond ou de la banque dépositaire.

Alors oui, vous pouvez acheter de l’or de ces deux façons qui sont complémentaires, à condition de s’y connaître un peu en trading et de suivre l’analyse technique dispensée par Tradosaure sur son blog par exemple.

Personnellement, je recommande plutôt l’or papier à un public aguerri, alors que l’achat de pièces d’or s’adresse plus aux épargnants prudents, il est plus “grand public” et nécessite moins de suivi. C’est la manière la plus simple et la plus sécurisée d’acheter de l’or, dans une logique d’épargne de protection.Lire aussi “Le marché de l’or-papier versus le marché de l’or physique” de Jim Rickards.

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure

Jean-François Faure.

Président d’AuCOFFRE.com.

Voir la biographie.

Voir aussi

bilan patrimonial or métaux précieux

Etablir son bilan patrimonial… Sans oublier les métaux précieux

Le bilan patrimonial consiste à évaluer l’intégralité de votre patrimoine. Ce diagnostic doit être effectué par un professionnel qui va ensuite établir avec vous une stratégie patrimoniale et d’investissement adaptée en fonction de votre situation.