Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Italie / Fiche pays : l’Italie et l’or
20 Lire Marengo
20 Lire Marengo Vittorio Emanuele II

Fiche pays : l’Italie et l’or


20 Lire Marengo
20 Lire Marengo Vittorio Emanuele II

Des réserves impressionnantes
Avec 2 451,8 tonnes d’or dans les coffres de sa banque centrale en janvier 2012, l’Italie est la 4e plus grosse réserve d’or mondiale, après les Etats-Unis et l’Allemagne. Voire même la 3e si l’on met celle du FMI (juste devant) à part. Cela représente à peu près 83 197 milliards d’euros. Tout l’or de l’Italie n’est pas stocké à Rome qui est réparti entre la Banque d’Angleterre, la FED aux Etats-Unis et la Banque des règlements internationaux en Suisse.

Pour la petite histoire, pendant la seconde guerre mondiale, les Allemands avaient transféré 173 tonnes d’or dans la Banque d’Italie, à Milan. C’est pourquoi on trouve des lingots estampillés de la croix gammée dans les réserves de la Banque centrale italienne !

Un repli sur l’or sur fond de crise
Si aujourd’hui les Italiens n’hésitent pas à mettre la main au portefeuille, c’est pour placer leurs deniers dans l’or. Les cures d’austérité n’ont pas arrangé la situation du pays depuis le remplacement de Berlusconi par le nouveau pion européen Mario Monti.

Le nouvel impôt sur le patrimoine a d’ailleurs valu au pays une évasion fiscale d’une ampleur sans précédent : au 3ème trimestre 2011 la Suisse aurait vu une augmentation de dépôt de lingots venus d’Italie de 30 à 40% !

Les Italiens, prudents et méfiants, ont compris l’importance du placement dans l’or et sont de plus en plus nombreux à investir dans le métal précieux. Certains achètent des pièces en or uniquement pour investir, d’autres pour le plaisir de collectionner et d’autres encore pour épargner à long terme.

Collection, épargne, investissement… En Italie, l’or fait feu de tout bois !
L’importance de l’or en l’Italie remonte à l’Antiquité. L’aureus (monnaie d’or) est couramment émise dans l’Empire de Rome, sous le règne de Jules-César, un siècle avant J.-C.
De nos jours, l’Italie est un pays encore fortement attaché aux traditions, et à l’or. Il existe beaucoup de sites internet de vente d’or, de bijouteries, de numismates… La preuve que l’or est une tradition bien ancrée en Italie.

L’Italie est  d’ailleurs le plus grand producteur de bijoux d’or dans le monde. Chaque année, plus de 400 tonnes sont utilisées dans la confection de bijoux (ornementaux et religieux).  L’Italie possède une grande industrie de bijoux qui participe considérablement à l’économie du pays. Environ 45 000 ouvriers travaillent dans ce secteur où l’on compte plus de 2500 compagnies.

Quelles pièces d’or les italiens achètent-ils ?
L’attachement des Italiens pour les traditions se reflète dans celui de leur pièce en or nationale : le Marengo, l’équivalent du 20 francs Napoléon français. Suite à l’Union Monétaire Latine, on a appelé Marengo toutes les pièces de la même valeur, dont les 20 Lire italiennes. On appelle donc pareillement Marengo les pièces 20 Lire Napoléon, Vittorio Emanuele II et III, Umberto I, Carlo Alberto etc. La Lire italienne a commencé à être émise en 1861.

Les Italiens achètent aussi des Souverains parce que c’est une pièce universelle, très commune en Italie et très recherchée. A travers ces pièces aussi transparait l’attachement des Italiens aux traditions. Beaucoup en ont hérité de leurs aïeux et les gardent comme souvenirs. Ils achètent aussi d’autres pièces comme des Krugerrands, des Marengo Suisses, des Liberty, Pesos etc.

Voir la vidéo Youtube sur la réserve d’or italienne, un document rare !

Loretlargent.info en italien

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

L’Europe, la dette, les notes et l’or

Le tour de l’Europe du château de carte qui s’effondre continue. Mardi, on apprend que cette fois, c’est l’agence Moody’s qui mène la danse en dégradant la note de 15 banques espagnoles, dans le sillage de la note de la dette souveraine du pays en janvier dernier. Mais pas seulement ! La sévère maîtresse menace également de dégrader les notes de la France, la Grande-Bretagne et l’Autriche.