Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Monnaie / L’innovation monétaire par les monnaies complémentaires
Jean-Michel Cornu - la monnaie facilite l'échange
Cornu - la monnaie facilite l'échange

L’innovation monétaire par les monnaies complémentaires


Jean-Michel Cornu, spécialiste des monnaies complémentaires et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet, est intervenu lors de la Rencontre annuelle d’AuCOFFRE.com, en janvier dernier. Il nous explique comment fonctionne une monnaie et en quoi les monnaies complémentaires pouvaient répondre durablement aux problèmes économiques et sociétaux actuels.

Jean-Michel Cornu, spécialiste des monnaies complémentaires

Consultant international et Expert européen dans le domaine des nouvelles technologies, Jean-Michel Cornu est notamment l’auteur de “La monnaie et après” et “De l’innovation monétaire aux monnaies de l’innovation”, une bible ! J’y fais régulièrement référence quand j’évoque les monnaies complémentaires ou pour donner la définition d’une monnaie.
C’est en tant que spécialiste des monnaies complémentaires qu’il était invité à la Rencontre Annuelle d’AuCOFFRE.com en janvier dernier. Une intervention captivante que vous pouvez voir intégralement sur Youtube.

L’innovation comme clé de l’économie

L’innovation économique

La valeur économique s’est d’abord fait par la puissance industrielle et de plus en plus par l’innovation : technologique, de service dans les années 90, sociale dans les années 2000, puis économique. L’innovation économique consiste par exemple à rendre rentable quelque chose qui ne l’est pas à la base. L’innovation économique peut être constituée par des modes de financement, comme le crowdfunding.

L’innovation monétaire

La fondation Internet Nouvelle Génération a réuni plusieurs acteurs : économistes, banquiers, innovateurs, entrepreneurs, artistes et designers… pour se poser la question : “Est-ce qu’on pourrait essayer d’innover dans la monnaie pour imaginer de nouvelles fonctions ?”. Avant de proposer des pistes d’innovation, il faut comprendre ce qu’est une monnaie et comment elle fonctionne.

Définifion de la monnaie

Selon une définition d’Aristote, la monnaie facilite l’échange, sert d’unité de compte et est en même temps réserve de valeur.

Cornu - Monnaie comme résolution de la dette - monnaies complémentaires
Cornu – Monnaie comme résolution dette

L’argent comme intermédiaire des échanges

La 1e chose intéressante à constater est que l’argent est une valeur symbolique qui permet de décaler dans le temps le moment de la vente et de l’achat, contrairement au troc qui repose sur un échange simultané. La 2e fonction intéressante est celle de réserve de valeur, qui permet d’acheter d’abord un bien et de vendre après. Cela s’appelle un investissement.
La monnaie est un outil qui permet de casser le moment où j’achète et où je vends.
C’est la naissance de la dette que nous allons solder à un moment.

L’argent comme unité de compte

Le problème est que contrairement à un étalon comme le mètre par exemple, l’unité de compte qu’est la monnaie bouge, il est donc très difficile de mesure les choses avec.
Le terme d’unité n’est pas adapté au terme de monnaie.
Une référence plus fiable est l’indicateur de valeurs qui va permettre d’ouvrir des fonctions nouvelles à la monnaie.

Jean-Michel Cornu - monnaie comme indicateur de valeur - monnaies complémentaires

On peut avoir à la fois des valeurs de choses (mesurables ou non mesurables) et des valeurs de personnes, des valeurs de choses que l’on échange et des valeurs des personnes qui échangent. Quand l’outil d’échange (la monnaie) devient lui-même un bien, cela occasionne des dérives du type spéculation.

Les monnaies complémentaires

Elles permettent d’autres mécanismes, éventuellement complémentaires à ceux des monnaies nationales. Une monnaie complémentaire doit pouvoir évoluer en fonction du cycle de vie et de l’évolution du modèle d’affaire du projet, prendre en compte les différences culturelles, les besoins des collectivités, des banques, et prendre en compte d’autres indicateurs que ceux des monnaies nationales, tout aussi créateurs de valeur.
Un indicateur de reconnaissance permet par exemple de favoriser l’intérêt général et l’intérêt collectif, l’investissement dans le futur, la fidélité des clients, les échanges dans une communauté…

Il existe plusieurs sortes de monnaies complémentaires.

Les monnaies complémentaires locales

Le premier rôle d’une monnaie complémentaire locale est de faciliter l’échange, au niveau local ou régionnal.

Jean-Michel Cornu - la monnaie facilite l'échange - monnaies complémentaires
Cornu – la monnaie facilite l’échange

A la fin des années 90, on a commencé à voir émerger des monnaies parallèles indexées sur les monnaies (le franc à l’époque et actuellement l’euro). C’est un effet levier qui permet de sortir la tête hors de l’eau et qui crée un effet d’entraînement vertueux.

Monnaies gagées sur une monnaie conventionnelle

C’est par exemple le cas de l’Abeille de Villeneuve-sur-Lot, de la Luciole en Ardèche, de la Sol Violette à Toulouse, de la Mesure en Isère, de l’Euro RES en Belgique, du Palmas de Porto Alegre au Brésil…

Monnaies indépendantes

C’est le cas du WIR en Suisse et du Scec en Italie.

Monnaies pour les échanges non économiques

Systèmes d’échanges locaux, bourses d’échange…

Comment développer les monnaies complémentaires ?

Quelle légalité ?

Est-il légalement possible de payer en monnaie complémentaire des échanges non commerciaux ? Est-il possible de payer des taxes et des impôts sur les échanges commerciaux ?

Quelle gouvernance?

Pour qu’une monnaie complémentaire soit légitime, elle doit rassembler les acteurs de la communauté qui y adhèrent et les acteurs institutionnels.

Quelle légitimité ?

Les adhérents à la monnaie : par qui est-elle utilisée ? Militants, commerçants, institutions…

9 pistes d’innovation monétaire

Jean-Michel Cornu a présenté 9 pistes d’innovation monétaire permettant de remettre à plat le système monétaire :

  • Multiplier les indicateurs
  • Privilégier des indicateurs non mesurables
  • Séparer les monnaies en fonction de leur rôle
  • Rembourser à d’autres
  • Faciliter l’investissement
  • Faciliter le don plutôt que l’échange (ne pas monétiser le non marchand, un exemple avec la “Donnaie”)
  • Décrypter le code de la monnaie
  • Gérer la gouvernance de la monnaie de façon décentralisée
  • Légitimer de nouveaux types de monnaie

Voir la vidéo dans son intégralité sur Youtube
httpv://www.youtube.com/watch?v=sIKxHkQZYiw

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Krugerrand vs Maple Leaf, le match des pièces à cours légal

Pièces à cours légal : Krugerrand vs Maple Leaf

Un lecteur m’a posé une question bien intéressante : entre le Krugerrand et la Maple …