Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Economie / Les pièces d’or ont la cote : la presse est unanime

Les pièces d’or ont la cote : la presse est unanime


Le Monde le 02 août dernier, le Parisien le 22, France Soir récemment et le Figaro qui lui consacre plusieurs articles en juillet, cet été la presse s’est emparée du phénomène or. Comme le titre le Monde, le métal jaune séduit de plus en plus de particuliers. Aucune crainte de voir à court terme le prix de l’or baisser, l’engouement des Français va continuer de faire grimper les prix !

Le thème récurrent lorsque la presse évoque l’or, c’est l’aspect refuge de la valeur qu’il représente ; normal qu’en temps d’instabilité économique, les placements des particuliers se veulent sécuritaires ! Et la valeur de l’or physique, contrairement à celle d’une action or, est tangible.

Les stars des pièces d’or
Demi-Napoléons, Pesos mexicains, Napoléon 20F, Krugerrands, Souverain… voilà les pièces d’or qui font actuellement l’unanimité, du côté des investisseurs comme des épargnants.

Les changements observés dans le domaine de l’achat d’or s’effectue plus du côté de la clientèle. Les pièces d’or ne sont plus l’apanage de personnes d’âge vénérable ayant connu la Seconde Guerre Mondiale et la Grande Dépression. La clientèle rajeunit et tend à se diversifier, une clientèle curieuse et maligne, soucieuse de placer une partie de son pécule sans risque.

Marché haussier ou bulle spéculative ?
Le Parisien lui, évoque une « flambée des cours de l’once d’or ». On préfèrera parler de marché haussier de l’or car la hausse actuelle du cours de l’or n’a rien à voir avec une bulle spéculative. La fragilité du dollar notamment face à l’émergence du yen, met en péril la stabilité des monnaies dites fortes, autre facteur qui contribue à la hausse naturelle de l’once, tout comme la gourmandise de la Chine et de l’Inde en or.

Sur le site contrepoints.org, on va encore plus loin puisque le métal jaune est considéré comme le nouveau challenger du dollar. Selon le site, ce constat serait même la raison pour laquelle Washington souhaite considérablement ralentir l’accès à l’or physique pour les particuliers en introduisant dès le début de l’année 2012 un nouvel impôt sur le revenu qui concernera les pièces et lingots pour les transactions dépassant 600 dollars par année.

L’or challenger face au dollar
Si l’or devient un rempart contre le dollar, c’est parce que le statut du billet vert s’est considérablement affaibli et détérioré, suite aux crises financières et économiques de 2000 et 2008 et la politique des taux zéro. De plus, les Etats-Unis ont depuis 10 ans, multiplié la création de billets : contrepoints.org précise que cette masse monétaire, passée de 871 milliards de dollars à 2 024 milliards en deux ans, est une « bombe à retardement destinée à exploser dès que la vitesse de circulation de la monnaie reviendra à la normale ». De plus, toutes les monnaies depuis 1950 ont considérablement perdu de leur pouvoir d’achat. Le seul rescapé dans cette dévaluation ? L’or, qui a su maintenir un cours stable et exponentiel depuis quelques années.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Krugerrand vs Maple Leaf, le match des pièces à cours légal

Pièces à cours légal : Krugerrand vs Maple Leaf

Un lecteur m’a posé une question bien intéressante : entre le Krugerrand et la Maple …