tous les viagra generique secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement acheter cialis pas cher
Accueil / Monnaie / Philharmonique de Vienne, la pièce d’or bullion autrichienne

Philharmonique de Vienne, la pièce d’or bullion autrichienne


Philharmonique de Vienne – la pièce autrichienne d’une once d’or pur

C’est une pure pièce d’investissement dans tous les sens du terme. Emise en 1989 sur le marché, la pièce en or autrichienne connaît rapidement le succès auprès d’un public de connaisseurs, esthètes comme investisseurs. Forte de son succès, elle fut également tirée en argent à partir de 2008.

Mise sur le marché des pièces d’or en 1989 par l’Institut Monétaire autrichien, la « Philharmonique de Vienne » est une pièce-lingot qui connaît rapidement le succès auprès d’un public connaisseur : en 1992, 1995 et 1996, elle est la pièce-lingot la plus vendue selon le Conseil Mondial de l’Or. Pourtant assez peu connue du grand public jusqu’à présent, cette pièce possède de nombreuses qualités si vous souhaitez investir dans l’or ou diversifier vos acquisitions.

Toutes les pièces sont émises par l’Institut Monétaire qui se trouve à Vienne, organe public rattaché à la Banque Nationale Autrichienne. Pour la petite anecdote, l’Hôtel de la Monnaie Autrichien existe depuis 1194 et le bâtiment dans lequel sont produites les pièces est le même depuis 1837 !

La pièce existe en 4 formats différents : 1 once, ½ once, ¼ once et 1/10 once. En 2002, les valeurs faciales sont éditées en Euros. Elles étaient alors éditées en Schillings. Les pièces du millésime 2001 sont particulièrement demandées, car nombre d’entre elles furent refondues pour être frappées en euros et sont donc plus rares.

Description de la pièce

Cette pièce est l’oeuvre du graveur Thomas PESENDORFER. Nous voyons sur l’avers une représentation du Grand Opéra de Vienne (Musikverein) où se produit le fameux Orchestre Philharmonique de Vienne. Sous la gravure sont inscrits le poids, le millésime, la pureté et la valeur faciale de la pièce. Au dessus de la gravure, on peut lire «REPUBLIK OSTERREICH ».

Sur le revers s’entremêlent un violoncelle, quatre violons, un cor, un basson et une harpe. Au-dessus est gravé « WIENER PHILHARMONIKER ».

Comme toutes les pièces composées exclusivement en or pur, la « philharmonique de Vienne » est une pièce fragile qui demande une manipulation délicate. Exclusivement pour une garde en coffres, il faut la conserver dans des étuis individuels pour éviter les chocs entre les pièces et les rayures. Si votre pièce n’a pas un aspect neuf, vous ne la vendrez jamais plus que sa valeur en or.

Tableau récapitulatif des informations techniques de la pièce

Ses atouts

Incontestablement : la pureté de la pièce et la finesse de son dessin. La Philharmonique en or suit à peu près le même cours que le Krugerrand mais elle se distingue par une élégance qui sied à son nom. En outre, avant l’arrivée sur le marché de la Vera Valor, la Philharmonique était la seule pièce en or pur d’une once de la zone euro, format privilégié pour placer son épargne tout en diversifiant les pièces d’or déjà acquises. Le cours de cette pièce est similaire aux pièces bullion d’une once.

Voilà ce que nous pouvions dire sur cette pièce qui, en plus de réunir toutes les qualités classiques de la pièce-lingot, se distingue par un très beau graphisme, formant un ensemble harmonieux.

Philharmonique de Vienne – revers de la pièce d’or bullion d’Autriche

 

A propos de Jean-François FAURE

Jean-François FAURE
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Les pièces d’or russes dédiées à l’investissement : Chervonetz et Georges le Victorieux

Entre modernité et traditions, à l'heure où la Russie va lancer sa propre monnaie virtuelle, le cryptorouble, je vous propose de (re)découvrir les qualités d'une pièce d'investissement au charme incommensurable : la Chervonetz.