Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Crise / Les montres Rolex font de la concurrence aux pièces d’or

Les montres Rolex font de la concurrence aux pièces d’or


Lorsqu’on interroge les spécialistes de l’investissement de crise et que nous leur demandons ce qu’ils placeraient juste en dessous des pièces d’or sur le podium des meilleures valeurs refuges, tous nous répondent de manière unanime : “les montres de luxe et plus particulièrement les Rolex”.

Sujet d’actualité : le cas de l’Islande

L’actualité confirme ce propos avec le cas de l’Islande qui est l’exemple d’un pays en quasi faillite. Ainsi, l’Islande, un des pays les plus frappés par la crise financière internationale et la dévaluation de leur devise, semble avoir fait des montres de luxe une valeur-refuge. Le distributeur de Rolex dans le pays nordique, Frank Michelsen assure avoir enregistré “une hausse significative” de ses ventes. La plupart des acheteurs sont des Islandais, qui acquièrent volontiers plusieurs montres valant plusieurs milliers d’euros chacune, soit pour les transmettre à leurs descendants, soit pour les revendre à l’étranger avec la possibilité d’un gros bénéfice. La dévaluation de la couronne islandaise (-40% sur un an) n’ayant pas été entièrement été répercutée sur le prix de vente en Islande, la revente de la marchandise à l’étranger permet en effet un gain de change sensible.

“Les clients veulent quelque chose qu’ils peuvent tenir en main. Ils ne font pas confiance aux chiffres sur leurs ordinateurs parce qu’ils ont déjà vu ces chiffres s’envoler comme la fumée”, a déclaré M. Michelsen..

Le marché florissante des montres de luxe d’occasion

Le marché de la montre de luxe d’occasion se porte très bien.

Les amateurs de belles montres on vite compris que le marché de l’occasion représente une opportunité d’acquérir plusieurs belles pièces sans se ruiner, voire même en investissant efficacement son argent en bon père de famille, d’en gagner, ce qui est l’exacte opposé de la dépense à fond perdu que peut constituer l’achat d’une montre neuve onéreuse qui perd une grosse partie de sa valeur à la sortie du magasin.
L’intérêt du public pour les montres ” de collection ” croît sans cesse pour plusieurs raisons. Leur rareté et l’exclusivité tout d’abord. Le fait qu’une ancienne montre fonctionne aussi bien (voire parfois mieux !) qu’une montre moderne. Enfin, les pièces de choix représentent une véritable ” valeur refuge ” permettant aux investisseurs de joindre l’utile à l’agréable. Les montres représentent une véritable alternative à ces placements, tout en étant une voie moins spéculative, par exemple, que l’art.

Certaines montres anciennes atteignent désormais des sommets en matière de prix ? Mais cette envolée est-elle pérenne ? Il est clair que le marché de la collection est par essence plus spéculatif mais encore une fois, il s’agit d’un marché sain, où les données sont vérifiables, les pièces traçables et le nombre de pièces fabriquées connu. Il est donc peu probable que ce marché s’écroule. En effet, la demande est croissante et l’offre est par définition arrêtée. Nous sommes avec la montre d’occasion de luxe dans le même modèle économique que pour les pièces d’or mais les chiffres ne sont pas du même ordre : la valeur des meilleurs collectors a augmenté de 200% à 300% en l’espace de cinq ans. En clair, ceci signifie que le collectionneur qui avait déboursé 100.000 euros en 2000 pour une Patek Philippe 2499 peut en espérer aujourd’hui environ 300.000 euros. De même une Rolex Paul Newman s’échangeait en 2000 pour 15.000 euros et vaut aujourd’hui 45.000 euros.

Pour ces raisons, les fonds d’investissements ne sont pas restés longtemps insensibles à ces données et ont commencé à diversifier leur patrimoine en achetant des montres. Certaines pièces ont réalisé des chiffres record, citons une Patek World Time en platine de 1939 vendue à 4.026.524 de dollars en 2005.

Même si le ticket d’entrée dans l’univers des montres de luxe et d’occasion est à la portée des seuls investisseurs passionnés et fortunés, il est possible d’acheter des montres classiques “bon marché” à partir de 2000 euros.

L’achat.

Les faussaires et bidouilleurs en tout genre sont d’une ingéniosité hallucinante compte tenu des montants en jeu. Il est donc indispensable d’avoir une estimation du réseau officiel. Idéalement, il est conseillé de  n’acheter que dans le cadre d’une garantie totale d’authenticité. Le moyen le plus sécurisé de se procurer ces petites merveilles restent les marchands vraiment spécialisés et reconnus comme tels. Ils prennent généralement 15% de marge et vous ne devez pas le perdre de vue lors de la revente.
La montre de luxe et plus spécifiquement d’occasion reste donc un beau terrain d’investissement mais clairement onéreux. Cet univers est à réserver avant tout aux passionnés qui veulent effectuer un placement dans des objets qui ont un véritable sens pour eux.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François FAURE

Jean-François FAURE
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Crise en Turquie : attention à l’effet domino sur l’économie mondiale

La crise monétaire turque, « un risque pour l’économie allemande ». C’est le signal d’alarme …