Publicité

De toutes les monnaies antiques, la monnaie romaine fut certainement la plus éminente. Illustration avec le sesterce, prédécesseur du solidus et outil idéal de propagande pour les empereurs romains.

Le Sesterce, origines et caractéristiques

Sous la République romaine, l’émission de pièces en or fut épisodique. Ce n’est qu’à partir du règne de Jules César, puis de la réforme monétaire d’Auguste en 19 avant J-C, que l’entrée de l’or dans le système monétaire romain est définitivement entérinée avec l’aureus. La pièce est alors frappée par l’atelier monétaire de Lyon contrôlé par l’empereur.

D’une valeur de 2 1/52 as, le Sesterce, lui, connait d’importantes variations de poids pendant ses années de circulation. D’abord frappé en Argent sous la République, il est en laiton ou en bronze sous l’Empire. Il restera sous cette forme jusqu’au règne de Gallien (253-268). Pour autant, le Sesterce demeure la pièce la plus emblématique de l’Empire Romain.

Un outil de propagande prestigieux

Les empereurs romains se servaient aussi de la monnaie comme instruments de propagande impériale : il fallait que les portraits gravés sur l’avers des pièces soient particulièrement réussis, avec des traits fins et des reliefs soignés. Le portrait de Trajan, empereur de 98 à 117 après J-C, est considéré comme un modèle du genre, représenté avec autant d’allure et de prestige qu’un dieu. Quant aux revers des pièces, ils étaient extrêmement variés et pouvaient représenter aussi bien des allégories associées à l’empereur, des symboles, des monuments, que des conquêtes militaires.

[box type= »shadow » align= »alignleft » class= » » width= » »]

Publicité

Description de la VeraMax Collector Mars 2018 – le Sesterce

Vera Max Collector de mars sestercePour sa série 2018 sur les pièces qui ont marqué la numismatique des pièces en or, VeraValor remet au goût du jour le Sesterce.

L’avers frappé par notre médailleur suisse est le même sur chaque jeton. L’inscription GOOD DELIVERY 999.9 et le poinçon du médailleur y figurent, avec le code personnalisable en dessous. Le revers de la gamme “Collector » est gravé par les équipes d’AuCOFFRE en France. Il diffère chaque mois dans une logique de collection.

Celui de la VeraMax Collector de mars s’inspire du Sesterce, pièce d’or frappée sous l’Empire Romain.

 

Caractéristiques physiques

  • Titre : or pur 999.9/1000
  • Poinçon de l’affineur espagnol Sempsa
  • Poids : 3,11g (tolérance 2%)
  • Diamètre : 21mm
  • Epaisseur : 0,5mm
  • Tranche : lisse

[/box]

Découvrir la VeraMax Collector de février 2018 : le statère d’or gaulois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici