tous les secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement
Accueil / Numismatique / Le Solidus, la pièce emblématique de l’Empire byzantin
Pièce en or Solidus Basile 1er
© Classical Numismatic Group, Inc.

Le Solidus, la pièce emblématique de l’Empire byzantin


En l’an 395 après J.C., les deux fils de l’empereur Théodose se partagent l’Empire romain alors en plein déclin. Honorius hérite de la partie occidentale et Arcadius de la partie orientale. Alors que l’Occident se délite, l’Empire Byzantin, de tradition grecque et orientale, prospère et se maintient jusqu’au XVIe siècle. Le Solidus est l’illustre représentation de cette remarquable stabilité.

Origine et caractéristiques

Créé par l’empereur romain Constantin Ier (310 – 337) pour financer les guerres civiles, le Solidus remplace petit à petit l’aureus, la monnaie d’or romaine qui circulait alors. Composé de 4,5 grammes d’or fin, il servit de base au système monétaire du Bas Empire et de l’empire byzantin du IVe au XIe siècle. Cet ancêtre du sou donnera également naissance au Sol et au mot solde (comptable). Trois monnaies d’or circuleront sous l’Empire Byzantin : le solidus, le semissis (demi solidus) et le tremissis (tiers de solidus).

Les raisons de sa longévité

Inscrit dans une solide tradition monétaire, le Solidus d’or est le digne héritier du système monétaire romain, la longévité en plus. Les nombreuses effigies qui se succèdent sur la pièce en sont la preuve : Justinien Ier, Constantin II, Constantin V, Basile Ier dit le Macédonien, ou encore Nicéphore II, pour citer les plus illustres empereurs.

Autre témoin de la stabilité monétaire de l’époque, la typologie de la pièce change peu dans l’ensemble. A partir de 641, sous le règne de Constantin II, les solidus d’or sont ornés d’une croix à degrés, symbole chrétien qui sera repris jusque dans les royaumes barbares d’Occident. Au VIIe siècle, s’ajoute la figure du Christ Pantocrator et le latin est peu à peu remplacé par les caractères grecs. Pendant toute la durée de son émission, le Solidus conserve une relative pureté avec une contenance en or pur de 955 à 980‰. La stabilité de son titre en fait un standard du commerce international et un pivot de l’économie jusqu’au XIe siècle.

Alors que le poids des monnaies d’argent et de bronze fluctue souvent à la baisse, le solidus d’or est le seul rempart à l’inflation et à la dépréciation monétaire ; c’est aussi la seule monnaie à pouvoir garantir le paiement de ses dettes. Les taxes, les impôts, les amendes, les récompenses exceptionnelles et les dépenses militaires se règlent en solidi, seule monnaie stable du système. Avant d’être déprécié par les empereurs successifs à partir du XIe siècle, le solidus d’or est émis dans tout l’empire romain.

L’altération de la quantité d’or pur contenu dans les pièces est le reflet de l’effondrement progressif de l’empire byzantin.

Description de la VeraMax Collector Solidus – avril 2018

Vera Max Collector revers Avril 2018Pour sa série 2018 sur les pièces qui ont marqué la numismatique des pièces en or, VeraValor remet au goût du jour le Solidus.

L’avers frappé par notre médailleur suisse est le même sur chaque jeton. L’inscription GOOD DELIVERY 999.9 et le poinçon du médailleur y figurent, avec le code personnalisable en dessous. Le revers de la gamme “Collector” est gravé par les équipes d’AuCOFFRE en France. Il diffère chaque mois dans une logique de collection. Celui de la VeraMax Collector d’avril s’inspire du solidus d’or, une monnaie byzantine frappée sous Basile 1er (867 – 886).

Caractéristiques physiques

  • Titre : or pur 999.9/1000 Poinçon de l’affineur espagnol Sempsa
  • Poids : 3,11g (tolérance 2%)
  • Diamètre : 21mm
  • Epaisseur : 0,5mm Tranche : lisse

Avantages de la VeraMax Collector

Les pièces de collection sont une façon utile et agréable de diversifier son épargne de protection. Aujourd’hui, de plus en plus d’investisseurs s’orientent vers la collection. Il ne s’agit pas forcément de dépenser des fortunes en raretés, la collection a évolué ! Les séries de VeraMax Collector sont limitées dans le temps et personnalisables, ce qui en fait de vraies pièces de collection.

– Premier point fort de la VeraMax Collector : qui dit petit module (1/10e d’once), dit petit prix, ce qui en fait l’un des pièces de collection les plus abordables du marché.

– La VeraMax Collector est la pièce d’or d’investissement qui garantit le spread le plus faible sur tout le marché. La différence entre son prix d’achat et son prix de revente n’est que de 5%, alors que celui du Napoléon 20F Coq – qui n’est pas garanti – est de 36,7% (prix moyen observé en boutiques à Paris et Province, taxes incluses).

– La VeraMax Collector se distingue également des autres pièces de collection par sa fiscalité avantageuse. En tant qu’or d’investissement, elle est exonérée de TVA à l’achat et comme jeton, elle est également exempte de taxe sur les plus-values pour toute revente < 5000€.

– Peu de pièces modernes de collection peuvent se prévaloir d’offrir autant de garanties : comme les autres produits de la gamme Max, la traçabilité et l’authenticité de la VeraMax Collector sont garanties par un code à bulles unique Prooftag qui la protège des contrefaçons. Son étui la met à l’abri des manipulations et de l’usure, ce qui lui assure la reprise par AuCOFFRE.com au meilleur prix. La pièce est livrable en 3 jours, pour être conservée à domicile ou être offerte en mains propres.

– A l’intérêt fiscal et financier du jeton s’ajoutent la qualité, la finesse du dessin e la pureté de son titre : uniquement constituée d’or pur, elle ne contient aucun métal vil. Conçue en Suisse et en France, elle répond à des critères de production responsable et de qualité proof (ou Belle épreuve), avec un niveau de qualité optimal. Véritable petit bijou, avec les qualités d’investissement en plus, la VeraMax Collector est une manière moderne et très élégante de diversifier son épargne de protection, ou de faire un cadeau extrêmement raffiné.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

vera vita

Vera Vita, une pièce d’or, un bijou, une Belle Épargne

Voici la pièce-bijou que j’ai eu la fierté de présenter lors de notre Rencontre ce …