Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Finances personnelles / Achat de pièces d’or : attention à la TVA en cas de forte prime

Achat de pièces d’or : attention à la TVA en cas de forte prime


En cette période de forte prime sur les pièces d’or (65% aujourd’hui), il est bon de faire une petite piqure de rappel sur la fiscalité et plus particulièrement la TVA à 19,6 %. Et là je vous entends me dire : ” La TVA ? Mais il n’y a pas de TVA sur les pièces en or”. Et pourtant, dans certaines circonstances il y a bien de la TVA et tous les professionnels du change (y surtout les banquiers) ne le savent pas nécessairement eux-mêmes. Explications.

De manière courante, les napoléons rentrent dans la catégorie de l’or d’investissement. Cependant ils peuvent automatiquement en sortir si leur prime dépasse 80%. Dans ce cas ils sont considérés comme des pièces de collection avec une prime de rareté forte par rapport au métal précieux et il vous faudra payer la TVA lors de l’achat.

Exemple : Imaginons le napoléon à 240 euros (pourquoi pas, ce n’est pas plus fou que 190 € aujourd’hui) et un prix du métal précieux seul à 120 euros. Les prime est donc de 100%, comme à la fin des années 70. Dans un tel cas, le professionnel qui vous vend la pièce devra vous facturer 240 euros + 19,6 % de TVA = 287,04 euros TTC. Si vous êtes un particulier, ce sera le coût final net de la pièce pour vous. Ce n’est donc plus le même prix que vous aviez prévu. Évidemment, si vous êtes un acheteur professionnel pour lequel la TVA est déductible, le problème ne se pose pas.

Vous lirez avec intérêt le petit Guide fiscal LORetLARGENT.info

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François FAURE

Jean-François FAURE
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Souverain britannique pièce en or

Le Souverain, la pièce d’or socle de l’Empire britannique

Le Souverain d’or est une pièce d’or extraordinaire : elle a traversé l’Histoire depuis plusieurs siècles, et on peut aussi estimer qu’elle en a écrit plusieurs pages. Frappée pour la première fois au XVe siècle, elle porte l’effigie des monarques qui ont régné sur l’Empire britannique. Elle fut pendant longtemps la pièce d’or la plus demandée et la plus réputée au monde.