Publicité

Le Directeur Général français du Fonds Monétaire International (FMI), Dominique Strauss-Kahn, a appelé, lors d’un séminaire au sein de son siège à Washington, à la coopération internationale pour mener à bien une réforme du système monétaire visant à atteindre une plus grande stabilité devant les préoccupations croissantes motivées par la volatilité des devises.

A cette fin, le fonctionaire a suggéré que les Droits Spéciaux de Tirage (DTS), créés en 1969 au sein du FMI pour servir de réserve internationale, conjointement au dollar et à l’or, pourraient jouer un rôle important pour renforcer le système monétaire international.

“Les déséquilibres mondiaux sont de retour, avec des sujets qui nous préoccupaient bien avant la crise, comme les flux de capitaux importants et volatiles, de nouveau sur le devant de la scène. A long terme, les DTS, alliés à l’or et au dollar, pourraient aussi jouer un rôle d’équilibre”, suggéra Strauss-Kahn.

Loin d’être une proposition innocente, les déclarations du directeur du FMI ont eu lieu une semaine à peine avant la reunión des Ministres de l’Economie et des fonctionnaires des banques centrales des pays qui intègrent le G20 – celle-ci ayant lieu à Paris les 18 et 19 Février prochains, et où la France appuyant la proposition de Strauss-Kahn, assumera la présidence.

De nombreux pays développés débattent sur le statut du dollar, invoquant de plus en plus l’incertitude et la méfiance que cause celui-ci et cherchent ainsi à apporter d’autres devises de pays émergents dans la constitution des valeurs déterminantes des DTS du FMI.

Publicité

En ce sens, les paroles du Ministre des Finances brésilien, Guido Mantega, font encore écho – celui-ci avait, en Octobre dernier, qualifié la scène internationale comme une “guerre de devises”, caractérisée par la chasse aux avantages commerciaux par le biais de dévaluations constantes dans le taux de change.

D’autre part, le fait d’inclure l’or dans une réforme monétaire mondiale n’est pas de pure hasard. En revanche, 3 ans après le début de la crise économique mondiale, dans un contexte où perdurent les faiblesses du système financier international, l’or s’est révélé être un instrument de grande stabilité, ainsi qu’un refuge de valeur exceptionnel pour les investisseurs, tant institutionnels que particuliers. En conséquence, la tendance des prix des métaux précieux, selon tous les analystes, continuera à la hausse, tout particulièrement pour les perspectives inflationnistes dans la plupart des pays.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici