Publicité

Cette année, les épargnants devraient bouder les livrets et réinvestir sur le long terme.

Les citoyens français seraient-ils plus clairvoyants que leurs voisins ? Il y a un an, ils étaient parmi les plus pessimistes des Européens. Environ 72 % jugeaient la situation économique de leur pays  » plutôt  » ou  » très mauvaise  » contre 49 % en moyenne européenne. Conséquence directe de ce phénomène, ce sont finalement eux qui ont le moins souffert d’un désenchantement brutal en 2008. Selon l’édition 2009 de l’Observatoire des Caisses d’Epargne, il apparaît que pour les ménages français, la crise est là, et depuis bien longtemps :  » La confiance des ménages s’est retournée dès l’automne 2007 et n’a cessé de se dégrader en 2008 « , note l’Observatoire. Les opinions négatives n’ont progressé  » que  » de 13 points entre novembre 2007 et novembre 2008, contre 20 points en moyenne européenne. LU SUR LESCHOS.FR

Pièces dor française de type Napoléon 20F
Pièces d'or française de type Napoléon 20F

Tout cela devrait profiter à l’or et plus particulièrement les pièces d’or qui sont un placement « valeur refuge » très apprécié des français. Entre 3000 et 5000 tonnes d’or sont détenues par les français. C’est plus que le stock conservé par la Banque de France (2600 tonnes) elle même ! Cet or est essentiellement gardé sous forme de pièces anciennes de type Napoléon.

Pourquoi un tel engouement des français pour les pièces d’or ?

Voilà ce que nous indique un grand spécialiste français de l’investissement dans l’or :

Publicité

Pour le petit épargnant désirant investir dans l’or physique, les pièces représentent le meilleur placement possible car elles peuvent plus facilement fractionner le capital à investir qu’une barre de 10kg, ou même un lingot de 1kg. Ensuite, dans un puissant marché haussier de long terme sur l’or, les pièces peuvent devenir de plus en plus difficiles à trouver (plus d’acheteurs que de vendeurs), donc se vendre beaucoup plus chères que la valeur de l’or qu’elles contiennent. En 1980, la prime sur le napoléon de 20Fr atteignait 100%, signifiant que le napoléon valait deux fois plus cher que la valeur de son poids d’or .
Extrait du livre de Léonard Sartoni : 2008-2015 – « 2008-2015 : pourquoi l’or va battre la performance des actions et des obligations et comment vous pouvez en profiter » – Editions Edouard Valys.

En raison du contexte, les experts s’accordent à dire que l’on devrait détenir aujourd’hui de 5 à 15% de son portefeuille ou patrimoine en or physique. Alors pourquoi, dans ce cas, ne pas investir dans les pièces d’or anciennes ? Paradoxalement, les pièces d’or sont le support d’investissement “assurance” le plus moderne en raison du potentiel de l’or, de l’effet de levier que représente la prime, d’une fiscalité de plus en plus avantageuse et de leur reconnaissance universelle.

En outre, acheter des pièces d’or est une action avec un véritable ” sens “. Les pièces d’or ont une histoire. Leur patine, chacune de leurs petites éraflures sont là pour vous le rappeler. Elles ne sont pas ” juste un bout de métal précieux ” avec un poinçon et un numéro, tel un lingot. Elles ont été utilisées, ont traversé des époques, ont été transmises ou offertes par des parents ou grands-parents… Vous-même, vous en avez peut-être reçu lorsque vous étiez plus jeune, et vous les avez revendues lors d’un coup dur ou bien pour acquérir votre premier voiture.

La fiscalité est devenue très avantageuse pour les placements longs dans l’or d’investissement. En effet, au-delà de 12 ans de garde vous n’avez pas de taxation lors de la revente si vous parvenez à prouver la date d’achat de vos pièces.

A lire :

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici