Publicité

La crise financière brouille les cartes. D’un côté l’or accuse une baisse de 12% depuis un an et de l’autre il est devenu très difficile de trouver pièces et lingots en Europe.   Marwan Shakarchi, responsable du groupe MKS, l’un des quatre affineurs d’or en Suisse, déclare pour le quotidien Suisse Le Temps «On assiste à une demande de métal physique très importante en Occident, en particulier un très grand intérêt de la part des banques privées suisses, pour le compte de leurs clients. On commence pratiquement de zéro avec cette clientèle; aujourd’hui pour nous la Suisse, la France, l’Allemagne ou les Etats-Unis sont comme des marchés émergents»

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici