Publicité

Alors que de nombreux acteurs du marché boursier décrient l’or parce qu’il ne rapporte rien, ne « travaille pas », le métal jaune va bientôt devenir monnaie de change à la Bourse suisse ! Un bon moyen de rendre les placements boursiers plus attractifs !

La société Six Securities Services, spécialisée dans le règlement et la livraison de titres boursiers vient totalement d’innover en proposant le paiement des transactions boursières en or : une première mondiale.

Les clients pourront bientôt acheter des actions à Zurich et régler en unités or, le XAU (une unité Xau est égale à une once d’or en dollars US). Afin de payer leurs transactions en XAU, les investisseurs doivent disposer d’un compte en XAU chez la société SSS et que celui-ci soit bien sûr approvisionné.

Cette nouvelle ouvre des perspectives comme l’introduction d’ici quelques semaines de la cotation et du négoce de produits structurés négociés en XAU.

L’or revient sur le marché comme monnaie de change
On peut envisager plusieurs raisons à cette initiative : dans le système de change flottant actuel, le dollar perd de plus en plus de valeur – car imprimé à l’envie – et l’euro est mis en danger par la menace de la faillite grecque. Quant aux autres devises fortes comme le Franc suisse, à force d’être trop fortes, elles empêchent leur pays d’émission d’exporter. Elles font donc tout pour ne pas devenir des monnaies refuge en prenant trop de valeur.

Publicité

D’autre part, pensant réaliser des plus-values, les investisseurs ont acheté beaucoup d’or ces dernières années. Le fonds en or existe donc pour réaliser les transactions en XAU. Mais l’autre raison est que le marché et le système monétaire mondial étant plus que jamais incertains, ils ont sagement investi dans une richesse qui ne perdrait jamais de sa valeur : l’or. C’est devenu la nouvelle monnaie de confiance. « Nous avons déjà trois devises de règlement, l’or est la nouvelle devise », a déclaré le porte-parole de Six Securities.

Preuve si besoin en est, qu’en devenant monnaie d’échange des transactions financières, l’or ne bénéficie pas seulement d’un effet de mode ou d’un passage lié à la crise. Il faut y voir aussi que cette dernière est bien plus profonde qu’il n’y paraît. L’or, jusqu’alors considéré comme « devise de dernier ressort » devient officiellement monnaie d’échange. Un signe qui devrait inquiéter tout le monde… sauf ceux qui possèdent de l’or !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici