Publicité

La C.I.A., aux U.S.A., le Secret service, en Angleterre, le Deuxième Bureau en France faisaient la plupart de leurs paiements en or.  » C’était la meilleure façon de rétribuer les gens « , explique un négociant. L’or a sur les billets un autre avantage; il peut être très vite transformé. Avec un simple creuset, on peut fondre rapidement un lingot et faire disparaître les marques du propriétaire précédent.  » Il n’est pas difficile de laver l’or « , déclarait un banquier britannique. La majeure partie de ceux qui possèdent de l’or ne sont pas des espions, et ne s’attendent pas à être balayés du jour au lendemain par un coup d’État. Cependant, ils ont d’autres motifs de peur : peur qu’une banque ne fasse faillite, peur de la guerre, peur d’une dévaluation. Les acheteurs privés ne recherchent pas l’or pour en tirer des revenus, mais pour ne pas perdre d’argent. L’or ne rapporte pas d’intérêt, et cela peut être très coûteux d’en avoir une certaine quantité. La plupart de ceux qui en achètent outrepassent leurs moyens.  » Une partie de l’or est achetée par des gens riches « , rappelait un banquier français,  » mais, l’autre moitié est achetée par des peuples qui crèvent de faim, et qui n’ont peut-être pour vivre que l’aide des dollars américains. « 

Timothy Green

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici