Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Banques / L’or de la Banque de France
Les barres de 12,5 kg d'or de la Banque de France

L’or de la Banque de France


Les barres de 12,5 kg d'or de la Banque de France
Les barres de 12,5 kg d'or de la Banque de France

C’est le trésor le mieux gardé de France. En plein cœur de Paris reposent 2 500 tonnes d’or, un magot estimé à 54 milliards d’euros. Ce trésor, ce sont les réserves d’or de la Banque de France. Depuis plus de trente ans, aucune caméra n’était entrée dans ce lieu ultra protégé. TF1 a eu le privilège de descendre, pour vous, dans les coffres de la banque de France. Voyage au royaume du métal précieux à trente mètres sous terre.

Avant de découvrir l’or, il faut franchir ce bloc d’acier étincelant, cette muraille de sept tonnes. Passé cette porte blindée, on pense déjà toucher le métal précieux, non c’est simplement l’antichambre. Il faut être patient et descendre encore à vingt-six mètres sous terre. Et devant nous, une seconde porte colossale. Seuls cinq agents de la Banque de France ont un accès permanent au coffre et donc les clés pour nous y emmener.
Pour des raisons de sécurité, les gardiens du trésor ne doivent pas être reconnus. Ils travaillent à la Souterraine, c’est cette chambre inaccessible où dort l’or de la France depuis 1920. Pendant quatre ans, mille ouvriers ont construit cette forteresse souterraine.
« Dans la Souterraine de la Banque de France, l’or se présente sous deux aspects. Vous avez la barre, elle pèse 12,5 kilos, cela représente à peu près 250 000 euros et vous avez quelque chose de beaucoup plus léger, le lingot. Le lingot pèse un kilo pour à peu près 20 ou 25 000 euros. »
Et au total, 2 500 tonnes d’or reposent sur ces étagères. Cela représente 54 milliards d’euros. Depuis cinq ans, le stock a diminué, la France a vendu 500 tonnes d’or pour acheter des devises en dollars et en yens.

– « Et alors, c’est quoi votre travail ici ?
– On les manipule énormément. Nous ne sommes que trois en France à le faire.
– Et ça vous fait quoi de manipuler de l’or ?
– D’abord, c’est beau et puis c’est mythique. Il faut le voir, il faut l’entendre aussi, on dirait du cristal.
»

Et tout cet or a bien failli être volé. Nous sommes en juin 1940, les Allemands sont à Paris. Quatre officiers nazis se présentent à la Banque de France et demandent qu’on ouvre les coffres. Oui, mais ils sont vides. L’or est déjà sur les routes.

Tristan Gaston-Breton, auteur du livre Sauvez l’or de la Banque de France ! L’incroyable périple (1940-1945) « Il y a 2 800 tonnes d’or à évacuer, ce qui est considérable. Vous avez donc – de mémoire – 400 ou 450 camions parce qu’en plus il faut réquisitionner des camions, ils ne sont pas tous là, la plupart sont partis sur le front. On fait ça de nuit et puis là on file vers les ports. Après, on partait vers Dakar, vers les Antilles, vers les États-Unis qui sont les trois grandes destinations. »
Seule une caisse de 50 kilos d’or est déclarée perdue, elle est tombée dans le port de Brest et certains disent qu’elle a été repêchée. Après la guerre, l’or retrouve son écrin. Aujourd’hui, avec ce stock de 2500 tonnes, la France est le troisième plus gros détenteur d’or au monde derrière les États-Unis et l’Allemagne.

Christian Noyer – Gouverneur de la Banque de France : « Cet or, c’est la forme ultime de paiement dans le monde. Ça fait partie de ce qui donne le crédit à la France, à l’économie française, c’est de la monnaie sous une autre forme que nous gardons précieusement contre tous les vols, toutes les tentations qui pourraient exister. Et comme vous l’avez vu – je peux vous le garantir – c’est très bien gardé. »

Jamais des cambrioleurs n’ont essayé de rentrer, c’est de toutes les manières impossible. Avant de ressortir, nous longeons ces caisses en aluminium, encore de l’or. Et puis, au détour d’une salle, des sacs de pièces sonnantes et trébuchantes : des dollars qui rappellent la ruée vers l’or.

Notre voyage au royaume de l’or aura duré deux heures, avant de remonter vers le monde extérieur.

Reportage TF1 – Transcription ABW

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François FAURE

Jean-François FAURE
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Souverain britannique pièce en or

Le Souverain, la pièce d’or socle de l’Empire britannique

Le Souverain d’or est une pièce d’or extraordinaire : elle a traversé l’Histoire depuis plusieurs siècles, et on peut aussi estimer qu’elle en a écrit plusieurs pages. Frappée pour la première fois au XVe siècle, elle porte l’effigie des monarques qui ont régné sur l’Empire britannique. Elle fut pendant longtemps la pièce d’or la plus demandée et la plus réputée au monde.