Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Finances personnelles / Mes objets et pièces d’or sont-ils exonérés d’ISF ?

Mes objets et pièces d’or sont-ils exonérés d’ISF ?


Les bijoux en or, en pierre ou métaux précieux ne sont exonérés d’ISF que s’il s’agit d’antiquités, c’est-à-dire s’ils ont plus de cent ans. Si tel n’est pas le cas, ils doivent être déclarés en fonction de leur valeur vénale, ou au prix auquel ils ont été acquis si l’achat a eu lieu à l’occasion d’une vente publique qui s’est déroulée il y a moins de deux ans. Il convient également de retenir la valeur du bien tel qu’il figure dans un acte estimatif datant de moins de cinq ans rédigé à l’occasion d’un inventaire, d’une donation ou d’une succession. S’agissant des pièces et lingots d’or, ils doivent être déclarés pour leur valeur au 1er janvier 2009. A défaut de marché officiel organisé en France, vous pouvez retenir les cotations établies par les professionnels, notamment CPR Or. Lu sur LeFigaro.fr

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François FAURE

Jean-François FAURE
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Pièce or 20 Francs - Napoléon III

Napoléons III Tête Laurée et Tête Nue : des placements sûrs !

Même si le Napoléon Marianne Coq 20 Francs est la pièce d’or par excellence à acheter pour protéger son patrimoine – et la plus emblématique – d’autres Napoléons gagnent à être connus. Parmi eux, les Napoléons III Tête Nue et Tête Laurée, et en particulier le Napoléon III 100 F frappé entre 1855 et 1870, une pièce rare avec un très beau volume.