tous les viagra generique secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement acheter cialis pas cher
Accueil / Matières premières / S’il ne devait en rester qu’un, ce serait l’or

S’il ne devait en rester qu’un, ce serait l’or


Je reviens sur cet article que j’avais rédigé en 2008. De l’eau a coulé sous les ponts depuis : le dollar n’a cessé de perdre de la valeur. L’once d’or était à 1000 $ en mars, aujourd’hui à 1325$. L’or a fait plus que se maintenir, il a continué de performer. Preuve que j’avais raison sur les perspectives de l’or il y a 8 ans ;-)

Lorsque l’or fut déconnecté du dollar au début des années 70, ses détracteurs prédisaient qu’il ne vaudrait alors pas plus que les autres métaux précieux, et clairement moins de 35 dollars l’once. Et pourtant c’est l’effet inverse qui s’est produit depuis.

L’or performe face au dollar

Comparé au dollar qui a très largement perdu de sa valeur en trente ans, l’once d’or à plus de 1000 dollars du mois de mars de cette année n’est pourtant encore qu’au tiers ou tout au moins la moitié de son potentiel à moyen et long terme.

L’or l’emporte sur les autres métaux

Si on fait une comparaison avec les autres métaux précieux, là aussi on voit qu’il se passe quelque chose qui confirme que l’or n’est pas une matière première précieuse comme une autre. Ainsi, pendant des millénaires, il fallait entre 9 et 19 fois unités d’argent pour une unité d’or. Valeur certainement juste si on s’en réfère à la rareté de l’un par rapport à l’autre. Mais voilà, aujourd’hui, il faut entre 60 et 80 unités d’argent pour la même unité d’or. L’argent métal n’est plus une monnaie, tout comme l’or (quoique…), mais il n’est plus considéré comme une valeur refuge. Qui a souvenir du bimétallisme, cette période où la valeur des monnaies étaient basées à la fois sur celle de l’or et celle de l’argent ?

Or meilleur investissement que le platine

Du côté du platine c’est pire. Pendant longtemps considéré comme le métal côté le plus cher, la platine est aujourd’hui au même prix que l’or. Pourquoi un tel désamour ? Principalement utilisé comme dépolluant dans les pots d’échappement catalytiques, le platine est essentiellement lié à l’activité de l’industrie automobile où il y trouve une utilité comme dépolluant crédible (ce qui est en passe d’être remis en question). Bref, le cas du platine est encore pire que l’argent. Certes rare, mais ni monnaie, ni valeur refuge, le platine est tout juste un produit industriel rare que les équipementiers souhaitent rapidement remplacer par autre chose de moins cher et avec moins d’effet indésirables. Le platine ne joue clairement pas dans la même catégorie de l’or.

A propos de Jean-François FAURE

Jean-François FAURE
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

l'or dans l'industrie

L’or ne fait pas que “rester assis et nous regarder”

Bien plus qu’un simple métal précieux destiné à la bijouterie ou à la fabrication de …