Publicité

Pour les épargnants souhaitant placer ou investir une partie de leur patrimoine, les valeurs refuge ne manquent pas. Généralement sont cités le vin, l’art mais également l’or et l’immobilier. En début de semaine, une vente aux enchères particulière s’est déroulée à Courbefy. Ce village de Haute-Vienne déserté par l’exode rural a été mis en vente. Son prix : 520 000€, soit celui d’un deux pièces à Paris !

C’est la troisième fois que ce village abandonné est vendu à un particulier. Déserté depuis les années 1970, quelques promoteurs immobiliers ont essayé de reprendre l’affaire. S’y sont succédé divers projets tels qu’un centre de loisirs pour jeunes, un hôtel-restaurant ou un village de vacances. Après l’abandon du dernier repreneur depuis 2008, le village a été mis aux enchères. Le nouveau propriétaire est un photographe nord coréen (Ahae).

L’avenir du village est encore indéterminé. Le photographe n’a pas donné d’indices sur ses projets. Centre de vacances, parc aquatique ou d’attraction ou un complexe luxueux ? Il faudra en tout cas investir à nouveau beaucoup d’argent pour redonner vie au village. Ce type d’investissement n’est pas à la portée de toutes les bourses. Le sort du village n’est pas fixé : après 3 échecs, rien ne dit que le village pourra redevenir attractif. La plus-value sur ce bien n’est pas assurée et le risque de moins-value est d’autant plus fort. D’autant plus qu’il est plus difficile de vendre un village qu’un T2 à Paris.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici