Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Numismatique / La folie des lingotins comme cadeaux de Noël : sur LORetLARGENT.info, on conseille de réfléchir avant d’agir !

La folie des lingotins comme cadeaux de Noël : sur LORetLARGENT.info, on conseille de réfléchir avant d’agir !


Ces derniers temps dans l’actualité économique, on a pu voir circuler une nouvelle information à l’approche des fêtes de fin d’année et de son lot de cadeaux au pied du sapin : une des conséquences de la ruée des particuliers vers l’or est le lancement il y a peu par CPoR Devises d’une série de petits lingots sous le doux nom de « lingotins ». Sur LORetLARGENT.info, nous ne sommes pas aussi enthousiastes : on vous explique pourquoi.

Lingotins : le cadeau empoisonné ?

CpoR Devises, intervenant français majeur sur le marché de l’or physique aux fins d’investissement, a mis en vente sur le marché depuis le 24 novembre dernier des minilingots appelés aussi « lingotins » de 50, 100, 250 et 500 g. Ces lingotins seront fabriqués par MKS Finance, un fondeur-affineur suisse qui a l’accord pour fondre les lingots des banques centrales.

Ces lingotins viennent confirmer l’appétit croissant des investisseurs de tout bord pour le métal jaune et la méfiance actuelle envers un contexte économique incertain et la volatilité des monnaies, dollar en tête.

Chez LORetLARGENT.info, nous continuons à être frileux concernant les lingots d’or, peu importe leur taille, ou leur prix, et les lingotins n’y échappent pas : ces minilingots restent encore difficiles à partager, fragiles, délicats à transporter, impossibles à envoyer directement par la Poste (250 et 500 g), et surtout, il existe sur le marché des faux lingots qui n’ont d’or que le nom, bourrés de tungstène… Ces lingots ont pour vocation d’être vendus comme une possession physique. Le risque ? Qu’il apparaisse un jour de faux lingots, des copies conformes ! A un petit détail près : l’intérieur de ces lingots ne serait pas de l’or. Il n’est pas impossible que de tels lingots voient le jour, et comme les intermédiaires bancaires sont de moins en moins compétents et qualifiés pour déterminer la qualité de tels produits, des particuliers pourraient très bien revendre leurs faux lingots et ainsi introduire sur le marché professionnel des lingots de mauvaise qualité.

De plus, ces lingotins sont vendus avec une prime qui n’est pas extensible : le jour de l’achat, cette prime est fixée à un certain montant, le jour de la revente, elle n’aura certainement pas ou peu bougé… Le lingot, quelle que soit sa taille, possède un différentiel de prime très faible et ne pourra jamais jouer le même effet de levier que certaines pièces.

Ne pas mettre tout les lingotins dans le même panier !

Ce n’est pas pour autant que ces lingotins sont à bannir : il convient simplement de reconsidérer leur utilisation, leur usage et même leur forme. Sur aucoffre.com par exemple, il est possible de virtuellement partager un lingot en petits lingots de la taille désirée par le client. L’intérêt d’une telle pratique ? Le site achète auprès d’un fondeur et engage sa responsabilité : aucune manipulation par un tiers, aucun intermédiaire entre le fondeur et la plateforme de vente ! La traçabilité étant totale, il est alors possible de jouer les hausses et les baisses de l’once d’or en temps réel, en toute sérénité.

Les pièces d’or restent en haut du panier

Le plus sûr selon nous reste encore d’investir dans les pièces d’or. Le napoléon, la pièce la plus échangée en France, le souverain anglais, le krugerrand… Lorsqu’il y a une flambée de l’or, les napoléons et les krugerrands restent le meilleur support : en octobre 2008, par exemple, la différence de prime est passée de 5 à 30 % avec un pic à plus de 50 % ! Quand on sait que le lingot a un différentiel de prime de 2 % maximum, c’est tout vu !

Si vous voulez vraiment faire plaisir à vos proches pour les fêtes, tournez-vous plutôt vers des pièces d’or, de beaux objets qui ont du sens et une histoire.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Souverain britannique pièce en or

Le Souverain, la pièce d’or socle de l’Empire britannique

Le Souverain d’or est une pièce d’or extraordinaire : elle a traversé l’Histoire depuis plusieurs siècles, et on peut aussi estimer qu’elle en a écrit plusieurs pages. Frappée pour la première fois au XVe siècle, elle porte l’effigie des monarques qui ont régné sur l’Empire britannique. Elle fut pendant longtemps la pièce d’or la plus demandée et la plus réputée au monde.