Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Réflexions / La relocalisation des industries.

La relocalisation des industries.


La production de biens de haute (“ou basse”) technologie se sont déplacés depuis quelques décennies vers les pays d’Asie tels que la Chine ou la Malaisie. Les raisons sont connues de tout le monde : salaires inférieurs, coûts du transport très faible. Mais voilà, les bouleversements récents sur le prix du pétrole et la valeur du dollar changent totalement la donne. Ainsi en  2000, avec un baril de pétrole à 20 dollars, le cout du fret représentait 3  % de la valeur des importations, il atteint désormais 11  %. Ce qui signifie que les coûts de transport d’un container ont triplé depuis 2000.
Ce même prix du pétrole impacte le prix payé par les industriels asiatiques pour les matières premières qu’ils utilisent lors du processus de production. Expédier une tonne de fer du Brésil en Chine coûte désormais 100 dollars, plus que le coût du minerai en lui-même ! Enfin, l’inflation salariale dans les pays asiatiques, conjuguée à la baisse du dollar, change également la donne pour les Etats-Unis, réduisant en particulier l’avantage en termes salariaux de la Chine sur le Mexique.
Ces résultats n’impliquent pas que l’ensemble des activités délocalisées au cours des dernières décennies des pays riches vers l’Asie vont accomplir le chemin en sens inverse dans les prochaines années. D’abord, parce que les avantages en termes de coût salariaux de la Chine sur les Etats-Unis varient d’un produit à un autre. Ensuite, parce que le coût salarial lui-même ne pèse pas de la même manière dans le coût de production total selon la nature du produit. Enfin, parce que le coût du transport des produits fabriqués en Asie varie lui-même en fonction de leur poids.
Néanmoins le pétrole cher et l’élévation des salaires dans les pays asiatiques apparaissent comme des tendances durables. Les  multinationales du Nord, en particulier américaines, pourraient avoir intérêt dans un avenir proche à relocaliser certaines de leurs chaînes de production, quand leurs débouchés commerciaux restent importants dans leur pays d’origine.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François FAURE

Jean-François FAURE
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Le Bancor : monnaie mondiale adossée à l’or

En 1941, Keynes avait d’ores et déjà émis l’hypothèse d’une monnaie non étatique à laquelle seraient rattachées toutes les monnaies du monde : le bancor.