Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / banque centrale / L’année du Serpent sera-t-elle une année en or ?
Année du Serpent en or 2013
Année du Serpent en or 2013

L’année du Serpent sera-t-elle une année en or ?


Année du Serpent en or 2013
Année du Serpent en or 2013

Mais qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes ? Depuis le 10 février, le nouvel an chinois est passé sous le signe du serpent : une année favorable pour la Chine et l’économie mondiale ? Acteur économique majeur, que nous réserve la Chine pour 2013 ? Sa faim d’or aura-t-elle toujours une influence sur le cours de l’or ? Une chose est sûre, 2013 sera l’année des manœuvres habiles !

Souplesse et adaptabilité
L’année du Serpent serait une année toute en charme. Ce serait aussi l’année des politiciens ; des décisions politiques favorables devraient être prises en 2013. Bref, méfiez-vous des promesses ! Agile, le Serpent sait faire preuve de souplesse face aux impératifs des fondamentaux économiques. Le Serpent est un signe cérébral, il profitera donc plus aux actions longuement réfléchies plutôt qu’aux impulsions.
Sur le plan mondial, ne pas oublier que l’année du Serpent fut aussi celle de la chute du mur de Berlin, du 11 septembre, Pearl Harbour ou encore Tienanmen… Sur le plan individuel, il va falloir composer et louvoyer avec cette année qui demandera une bonne dose d’intelligence, et tous ceux qui en feront preuve se verront récompensés. La Chine n’en fait-elle pas preuve en accroissant ses réserves d’or ?

Un investissement important et constant dans l’or  
En 2012, la Chine a montré des signes encourageants de reprise, malgré des difficultés économiques mondiales persistantes. Les actions, les exportations et les importations, ainsi que les indices manufacturiers et des services chinois se sont bien portées en 2012.

La Chine connaît un boom au niveau de la protection patrimoniale, qui compense plus ou moins largement la morosité du marché indien.

Depuis 2 ans, la demande en or de la Chine est importante et constante, avec très peu de variations d’une année à l’autre. Mais comme la demande en or a été freinée en Inde pour plusieurs raisons, la Chine confirme sa place de plus gros consommateur d’or au monde. C’est aussi le premier producteur d’or au monde pour la 6e année consécutive.

Chine_producteur_or_2013 source Le Figaro
Chine_producteur_or_2013 source Le Figaro

En décembre 2012, d’après les chiffres du 4e trimestre 2012, la Chine est le 6e détenteur d’or avec 1054,1 tonnes d’or, derrière les EU, l’Allemagne, le FMI, l’Italie et la France.

Objectif : 2e détenteur mondial d’or
La demande en or de la Chine a beau être constante, le pays ne s’en tient pas moins à son programme de réserves d’or. La République Populaire de Chine a en effet l’intention de devenir le deuxième pays au monde pour le volume de ses réserves d’or. Elle aurait à ce propos obtenu le droit d’exploiter Las Krestinas au Venezuela, l’une des plus grandes mines d’or du monde. « La Chine est prête à financer n’importe quel « projet en or », désirant devenir le deuxième pays au monde en termes de réserves d’or. », explique cet article. Le pays a sans doute plus intérêt à échanger au fur et à mesure ses embarrassants Bon du Trésor Américain qui ne cessent de perdre de la valeur et sa propre devise contre de l’or tangible, qui revient de plus en plus dans le circuit des échanges commerciaux, course à la dévaluation et guerre des devises obligent… Pour atteindre son objectif d’être le 2e détenteur d’or au monde, il faudrait que la Chine acquiert environ 6000 tonnes d’or… Soit environ le triple de la production annuelle d’or. Si tant est que le montant de ses réserves avoué soit bien celui déclaré par Pékin, comme le laisse entendre cet article de la Quotidienne Agora

Comme les monnaies de réserves internationales jouent de moins en moins leur rôle de réserve de valeur, la Chine, comme beaucoup de banques centrales, anticipe et se protège de la dévaluation monétaire en achetant de l’or physique, véritable unité de réserve.

La Chine est peut-être bien en train d’opérer un hold-up sur l’or. L’augmentation de ses réserves risque de donner beaucoup, beaucoup plus de poids à l’or, même si ce sont les Etats-Unis qui ont finalement plus de poids sur le cours du métal précieux.

Car la valeur de l’or ne dépend pas seulement de la demande, aussi forte soit-elle. Elle dépend pour beaucoup de la valeur dans laquelle il est libellé et de la santé économique mondiale. On murmure du bout des lèvres que des phénomènes tangibles de reprise s’observent aux Etats-Unis, mais la première puissance économique mondiale va tôt ou tard être confrontée au mur fiscal et ne pourra plus reculer. La Chine, dans l’année du Serpent, aura peut-être bien manœuvré en prévision du cataclysme économique annoncé !

Source : Tendances de la demande d’or pour le quatrième trimestre 2012 et pour l’année complète – World Gold Council

 

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

mensonge emploi États-Unis

Le mensonge américain sur l’emploi sur le point de faire exploser l’économie mondiale

En prouvant la bonne santé de l’économie américaine, les statistiques de l’emploi aux USA tirent …