Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Crise / L’or inspire la confiance, Bernanke la méfiance …

L’or inspire la confiance, Bernanke la méfiance …


Méfiance dans la Réserve Fédérale et des craintes que le dollar américain ne vaille plus rien  poussent de plus en plus d’états américains à vouloir donner cours légal aux pièces d’or et d’argent.

Le Président de la Réserve Fédérale, Ben Bernanke, a réduit les taux d’intérêt proche du 0% au cours de ces derniers mois et depuis le tout début de la période de récession qui sévit aux Etats-Unis.

Nous avions déjà évoqué que certains états américains comme l’Arizona ou l’Utah parmi tant d’autres avaient voulu donner cours légal aux pièces d’or et d’argent afin de ne pas dépendre du dollar. En effet, il existe cette crainte que le gouvernement, Bernanke ou la Réserve Fédérale en particulier appliquent une politique qui mènera à l’effondrement du dollar.

La Fed avait déclaré au mois de mars qu’elle continuerait d’acheter pour une valeur de 85 milliards de dollars de titres chaque mois dans un programme connu sous le nom d’assouplissement quantitatif. Ceci viendrait gonfler ses actifs au-delà de 3 mille milliards de dollars et viserait à maintenir des coûts d’emprûnt relativement faibles à long terme dans l’objectif de soutenir la croissance économique.

Maîtriser l’inflation

Les prix à la consommation ont augmenté de tout juste de 1.3% en février dernier comparé à l’année antérieure, selon la Fed. Ceci était en dessous de l’objectif des 2% de la banque centrale.

Malgré une série de mesures prises pour relancer l’économie, l’inflation ne s’est pas relevée.

L’or et l’état du Texas

Au Texas, les législateurs sont en train de considérer une mesure soutenue par le Gouverneur Républicain Rick Perry afin que l’état du Texas puisse avoir son propre dépôt d’or (Texas Bullion Depository) et où y seraient entreposés les lingots d’or d’une valeur d’un milliard de dollars appartenant au University of Texas Investment Management Co.(Utimco), jusqu’alors détenus à New-York. Ceci représente tout de même 6643 lingots d’or.

Ce nouveau Fort-Knox texan sera même prêt à accepter les dépôts du public. Il pourrait être ainsi indépendant puisqu’il agirait comme un centre de paiements en cas de défaillance du système financier national et international.

C’est une première aux Etats-Unis et si la mesure est approuvée, beaucoup de particuliers afflueront aux portes. Jim Rickards, Directeur Gérant de Tangent Capital Partners LLC à New-York et auteur de ‘Currency Wars” (Guerres des devises) déclare que les pièces ont une valeur symbolique. Nous observons un retour différent au monde où l’or est à nouveau considéré comme de l’argent.

Protection contre l’inflation

Ces mesures offrent aussi aux gens la possibilité d’utiliser de l’argent qui ne perdra aucun pouvoir d’achat face à l’inflation, selon Rich Danker, Directeur des Affaires Economiques de American Principles Project. Le groupe de politique public basé à Washington appuie les mesures ainsi qu’un retour à l’étalon-or. Le véritable fléau a commencé quand le Président Richard Nixon a formellement abandonné la convertibilité du dollar américain en or. Redonner cours légal aux pièces d’or et d’argent restaurerait la confiance chez les gens au détriment de toutes ces politiques sur lesquelles personne n’a aucun contrôle, si ce n’est le gouvernement.

La Constitution des Etats-Unis interdit aux états de frapper la monnaie à l’exception des pièces d’or et d’argent ayant cours légal afin de payer des dettes. Cet amendement ouvre les portes aux états qui veulent faire en sorte que les lingots ou l’or en général aient cours légal. Les lois fédérales étant différentes d’un état à l’autre, il faut faire attention. La loi de l’Utah n’admet que les pièces frappées aux Etats-Unis tandis que d’autres états sont moins précis sur ce point, à savoir si peuvent être prises en considération les pièces privées et de qualité certifiée.  En Arizona, les pièces privées ont le champs libre, sous condition que ces dernières soient déclarées de cours légal par ordonnance non susceptible de recours prononcée par un tribunal.

Les allègements fiscaux 

Dans l’Utah comme dans d’autres états, les mesures sont aussi envisagées pour supprimer les plus-values de l’état ou autres taxes sur les pièces.

Certaines critiques disent que les mesures envisagées par l’état ne sont pas viables. En Arizona, le Sénateur démocrate, Steve Farley, a présenté un amendement qui n’a pas abouti. Celui-ci avait pour objectif de reconnaitre comme étant de cours légal d’autres produits de l’état comme les agrumes ou encore les rayons du soleil. L’amendement visait à refléter l’absurdité d’un tel projet de loi, comme le déclarait un législateur d’un cinquantaine d’années de Tucson.

Le Sénateur Farley déclarait : ‘Il est totalement démagogique d’amener les gens à avoir des craintes d’une quelconque façon et de penser que l’ordre du jour du Président Obama va nous mener tout droit dans une hyper-inflation et un effondrement économique. Nous avons suffisamment de vrais problèmes à résoudre. Je ne considère  pas comme une priorité le fait d’amoindrir les coûts dans toute notre structure financière’.

En Utah, les fonctionnaires n’ont pas encore compris comment accepter l’or et l’argent pour les paiements d’impôts – bien que certains résidents ont déjà demandé à payer de la sorte ou à intégrer les métaux précieux  dans le commerce, déclare le Trésorier de l’état Richard Ellis. Les législateurs ont mis en place un groupe de travail pour étudier l’application de la loi et d’examiner comment l’état peut accepter l’or et l’argent en guise de paiement, selon leurs valeurs fluctuantes. Il n’est pas forcément optimiste du bon fonctionnement.

Les obstacles réglementaires

Les gens sont en attente de ce qui peut se passer dans l’état de l’Utah.  Si l’or et l’argent sont officiellement déclarés de cours légal, les transactions ne pourront s’opérer qu’entre particuliers.

Certain(e)s citoyens ou associations, comme l’Utah Precious Metals Association, ont eu de plus en plus de préférence pour les paiements basés sur l’or ou tout autre métal précieux. Ceci implique que les structures soient équipées de systèmes de paiements appropriés.

Nous savons tous d’où proviennent l’or et l’argent et sur lesquels les gens basent leurs confiances. Ainsi, à l’heure où les politiques n’engagent que leurs auteurs, leurs promesses et leurs engagements ne font qu’écho.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de mcamus

Avatar

Voir aussi

Napoléons 20 F Marianne Coq

Où et comment acheter de l’or ?

Incertitudes économiques et politiques obligent, la presse en ligne fait de plus en plus souvent écho au regain d’intérêt pour l’or. La plupart temps avec de bons conseils, mais ils ne sont pas tous bons à prendre.