Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Crise / La Russie : acheteur et producteur d’or

La Russie : acheteur et producteur d’or


La Russie serait devenue le plus grand acheteur d’or au monde 

La Russie a rajouté 570 tonnes d’or à ses propres réserves au cours de ces dix dernières années.

La quantité d’or acquis représenterait le triple du poids de la Statut de la Liberté.

Les prix ayant monté en flèche depuis le début 2000, acheter de l’or représente le meilleur atout anti-crise.

Selon Evgeny Fedorov, législateur travaillant au sein du parti du Président russe, Mr Poutine, il est nécessaire qu’un pays ait de l’or et renforce ses réserves.  Le pays aura plus de souveraineté face à l’effondrement éventuel du dollar, de l’euro, de la livre sterling ou de toute autre monnaie de réserve.

La Russie n’est pas la seule nation à constamment appiler de l’or. La Chine talonne la Russie dernièrement et le Brésil est plutôt bon élève en la matière, atteignant même des records sur ces douze dernières années.

Les banques centrales ont de plus en plus diversifié leurs avoirs.

Le Président Poutine met l’accent sur l’or.

En plus d’être un grand acheteur, la Russie est aussi un grand producteur d’or. 

Occupant le 4ème rang mondial des producteurs d’or les plus importants, la Russie dépasse l’Afrique du Sud.

Le gouvernement russe continue de penser que les Etats-Unis ont abusé de leur position dominante au sein du commerce international et de considérer que seul prévaut le dollar comme monnaie de réserve internationale. Cette dernière est pourtant sévèrement touchée de tant de réformes d’assouplissement quantitatif. Il faut bien se ranger à l’évidence, le dollar a perdu beaucoup de valeur comme d’autres devises d’ailleurs.

D’ici la fin de la prochaine décennie, la Chine aura dépassé les Etats-Unis en tant que plus grande économie mondiale. Selon The Economist, cela pourrait même se produire d’ici à 5 ans, car il est prévu que le taux de croissance en Chine soit de 7.75% contre 2.5% aux Etats-Unis, le yuan prédominant le dollar et une inflation supérieure en Chine. Dans un tel contexte, le yuan n’aurait aucune difficulté à s’imposer comme monnaie de réserve.

La Russie a vu ses exportations s’accroître tout particulièrement dans des ressources comme le gaz et le pétrole. Le Président, Mr Poutine, est conscient de l’importance de l’or tant comme un atout monétaire essentiel comme un outil de gestion d’économie de ressources.  Le pays disposant de tant d’autres ressources peu ou pas encore exploitées, il ne peut y avoir que des perspectives de croissance à l’horizon.

Il semblerait y avoir une différence dans la politique menée sur l’or entre les Etats-Unis et l’Europe d’un côté et de pays comme la Russie, la Chine et des économies de l’Est ou du Moyen-Orient d’un autre côté.

Dans le 1er cas, il est question de vouloir minimiser l’importance de l’or bien qu’il soit certainement essentiel pour les grandes puissances économiques occidentales comme les Etats-Unis et l’Allemagne de pouvoir maintenir de massives réserves d’or. Ces pays voient l’avantage de détenir des avoirs dans les métaux précieux afin de préserver leur statut économique au niveau mondial tandis que d’autres pays qui ont vendu une partie de leur or ont changé leurs positions et tentent de sauvegarder le peu qu’il leur reste. Des nations comme la Russie ou la Chine où l’or ne demeure encore qu’une partie relativement petite de toutes leurs réserves d’or et de change donne beaucoup d’importance et de valeur dans la manière de constituer leurs propres avoirs.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de mcamus

Avatar

Voir aussi

Le risque du shadow banking sur les économies mondiales

Quels sont les risques du shadow banking sur l’économie ?

Le shadow banking, ou littéralement « finance de l’ombre », pèse de plus en plus …